Le Corbusier dans la police...

Publié le par la Rédaction

Il semblerait que le ministère de l’Intérieur s’intéresse de plus en plus à l’urbanisme des cités sensibles. De fait, une circulaire interministérielle prévoit d’accroitre le rôle de la police dans les choix urbanistiques effectués dans les quartiers relevant de la politique de la ville. En clair, l’objectif affiché serait de tenir compte des impératifs sécuritaires, «le plus en amont possible» des actions de construction et de rénovation urbaine. Cela dans une logique «d’anticipation des risques». C’est là un mode d’intervention défendu par Claude Guéant, en 1995, alors que l’actuel secrétaire général de l’Élysée était directeur général de la police nationale. Cette attention portée à l’urbanisme va tellement loin dans la réflexion policière que des experts préconisent de ne plus construire de toits plats, pour éviter que des émeutiers puissent y stocker des pierres… (Source, Le Monde, 22 septembre 2010.)

 

Que fait la police ? no 44, novembre 2010
Bulletin d’information anti-autoritaire.

 


Commenter cet article

miettou 27/10/2010 15:51



Cet extrait fait référence à un article bien antérieur du Monde. Peut-être celui du 22 septembre 2010 a été réchauffé pour l'occasion, une recherche rapide ne m'a en tout cas pas permis de mettre
la main dessus. Dans l'édition du 27 janvier 2008 on pouvait lire un article de Luc Bronner dans des termes quasi-similaires.


http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=1021903&clef=ARC-TRK-NC_01