La présidence de Lyon 2 et "les barbares"

Publié le par la Rédaction

 

Les rues de Lyon avaient leurs «casseurs», les raffineries leurs «bloqueurs» voilà donc une nouvelle espèce dégotée par la présidence de Lyon 2 : les barbares.

 

 

La présidence a lancé ce mercredi 3 novembre une campagne de communication tous azimuts suite à des dégradations qui auraient eu lieu sur le campus de Bron, occupé suite à une AG depuis hier.

 

Avant les vacances, la même présidence avait fermé administrativement la fac prenant prétexte de quelques voitures cramées à 15 km de là, à la Croix-Rousse, et empêchant toute action politique sur le campus (AGs etc.).

 

 

Aujourd’hui, face à quelques tags et à des chaises renversées et trois dossiers étudiants cramés, la présidence se répand dans la presse en accusations contre les étudiants en grève. Comme la presse marchande n’aime pas les grévistes, et kiffe le copier-coller, on dirait quelques heures après le communiqué grotesque de la présidence que Lyon 2 aurait été traversé par une horde de barbares. C’est le Préfet qui leur fait leurs communiqués ou bien ? 

 

Rebellyon, 3 novembre 2010.

 

 

 

 

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article