La police matraque à Grenoble - 19 octobre

Publié le par la Rédaction

Communiqué de la CNT 38

 

Lors de la manifestation du 19 octobre à Grenoble, plusieurs centaines de lycéen.ne.s et syndicalistes ont continué en cortège passant devant le rectorat et la CCI. C’est ce moment qu’a choisi la police pour faire étalage de sa violence envers les manifestants qu’elle croisait, lycéen.ne.s pour la plupart. Des syndicalistes de Solidaires 38 en ont, entre autres, été les victimes, l’un d’entre eux étant à l’hôpital après un coup de matraque sur le crâne. Nous dénonçons ces violences policières envers des syndicalistes exerçant leur droit de grève et nous solidarisons avec les victimes de ce jour de la répression d’État.

 

Un coup contre l’un d’entre nous est un coup contre tous !

 

La CNT 38 dénonce une fois de plus la répression, seule réponse que l’État souhaite apporter aux millions de personnes en lutte pour le retrait de la réforme des retraites.

 

Notre réponse à nous, c’est la grève. Nous n’en resterons pas là !

Amplifions la lutte ! Grève générale jusqu’à la victoire !

 

CNT 38, le 19 octobre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article