La police éborgne à Audincourt (Doubs) - 7 février

Publié le par la Rédaction

Flash-Ball : un ado perd son œil

 

Un jeune de 17 ans qui a perdu un œil lundi soir à Audincourt (Doubs) dans une rixe entre bandes rivales, pourrait avoir été victime d'un tir de Flash-Ball, selon le maire de la ville.

 

Soixante-dix à cent adolescents armées de barres de fer et de battes de base-ball s'étaient brièvement affrontés dans le centre de cette commune proche de Montbéliard, avant d'être séparés par la police. Le lycéen blessé à l'œil a été opéré dans la nuit.

 

«L'enquête dira si c'est suite aux affrontements ou au tir de Flash-Ball», a dit à Reuters Martial Bourquin, sénateur-maire socialiste d'Audincourt.

 

Un policier a expliqué avoir tiré avec cette arme qui projette des balles en caoutchouc sur un jeune particulièrement agressif, mais en le visant au thorax, a-t-il précisé.

 

Ni la police nationale, ni le parquet n'ont souhaité s'exprimer dans l'immédiat.

 

Les jeunes originaires pour les uns du quartier de la Petite Hollande à Montbéliard, les autres de la cité des Buis à Valentigney, se seraient affrontés à la suite d'un «match de foot qui se serait mal passé», a indiqué le maire.

 

Les deux bandes s'étaient donné rendez-vous à proximité du pôle d'échange des autobus par où transitent chaque jour plusieurs milliers de personnes.

 

Leur presse (Le Figaro), 8 février 2011.

 


Commenter cet article