La police détourne la manif : des employés d'ERDF coupent le courant dans le quartier - Périgueux, 21 octobre

Publié le par la Rédaction

Environ 500 manifestants dans les rues de Périgueux

 

À Périgueux, la circulation a été perturbée jeudi matin par un cortège d'environ 500 manifestants.

 

Environ 500 manifestants, enseignants, employés d'ERDF, de Fromarsac, de l'Imprimerie des timbres et des lycéens se sont rassemblés ce jeudi matin devant la gare avant de partir en cortège dans les rues de Périgueux, où la circulation a été perturbée.

 

Sur le rond point des Poissons, les manifestants se sont confrontés aux forces de l'ordre qui refusaient, par crainte des débordements, de les faire passer par la rue Thiers, siège de l'UMP. En réaction, des employés d'ERDF ont coupé le courant dans le quartier.

 

Les manifestants se sont ensuite dirigés vers la préfecture, le lycée Laure Gatet et l'inspection académique avant de se disperser devant la préfecture.

 

Certains grévistes avaient prévus de rejoindre le piquet de grève de l'hôpital en début d'après-midi. Par ailleurs, les cheminots ont voté dans la matinée pour la suspension de leur mouvement de grève durant le week-end. Cependant des actions coups-de-poing sont possibles car les électriciens ont voté pour la poursuite du mouvement comme les employés des impôts.

 

Leur presse (Nancy Ladde,
Sud-Ouest), 21 octobre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article