La Plume Noire achète un local ! Appel à souscription de la CGA-Lyon

Publié le par la Rédaction

La Plume Noire achète un local ! Nouvel appel à la souscription et à la solidarité pour permettre à la Plume Noire de s’ancrer définitivement !

 

La Plume Noire, librairie anarchiste lyonnaise, fêtait l’an dernier ses 20 ans. Le 30 juin dernier, la Plume Noire a été expulsée de son local historique du 19, rue Pierre-Blanc, dans les pentes de la Croix-Rousse à Lyon, occupé depuis juillet 1993, après 17 ans d’activité.

 

Malgré ce coup du sort, la spéculation immobilière qui l’a mise à la porte et les difficultés financières qu’elle rencontre, et qui expliquent le récent appel à souscription, l’aventure de la Plume Noire va continuer dans d’autres lieux !

 

En effet, mis au pied du mur, les militant-e-s de la Plume Noire ont décidé de saisir l’opportunité qui nous était proposée d’acheter un local, rue Diderot dans le 1er arrondissement de Lyon, à deux pas de la place Colbert, au cœur des pentes de la Croix-Rousse.

 

Une farouche volonté de faire vivre ce lieu de l’anarchisme organisé, une belle opportunité qui nous a été proposée, de nombreux donateurs ou prêteurs qui ont mis la main à la poche, beaucoup de courage et d’huile de coude pour faire face au travaux incontournables et nécessaires aux activités que nous menons … il n’en fallait pas moins pour que le projet devienne réalité !

 

La Plume Noire devrait donc ouvrir ses portes dans SON nouveau local au cours du dernier trimestre 2010. Un local de 80 m2 sur deux étages qui permettra de poursuivre les nombreuses activités menées au sein de la Plume Noire, librairie, réunions, débats, projections, soirée café, bibliothèque etc.

 

En attendant que les travaux soient faits, la Plume Noire s’est installée dans un petit local de transition, au 6, rue Burdeau, toujours dans le premier arrondissement, afin de garder pignon sur rue, de garder une ouverture, une adresse publique avec tous ceux et celles qui veulent nous rencontrer, nous contacter et tout simplement trouver la presse et la littérature libertaires indispensables !

 

Afin de finaliser l’achat de notre local et surtout de faire face aux nombreux travaux nécessaires et envisagés, nous nous tournons une nouvelle fois vers vous et lançons un nouvel appel à la solidarité, à la souscription financière !

 

Afin de finaliser notre budget, il nous faut encore trouver environ 12'000 euros !

 

Alors si vous avez envie d’ancrer la Plume Noire dans ce quartier de la Croix-Rousse en pleine mutation, de la rendre indécrottable dans le paysage politique et social lyonnais et de permettre au mouvement anarchiste organisé de posséder un lieu, il est temps, si vous le pouvez, de faire un geste de soutien et de solidarité, même le plus petit qu’il soit !

 

Vous pouvez :

— Envoyer vos chèques de souscription du montant que vous souhaitez à l’ordre de «La Plume noire UR» à l’adresse suivante : La Plume Noire, 6, rue Burdeau, 69001 Lyon ; 
Télécharger et remplir un bulletin de prélèvement automatique ; 
— Passer directement nous apporter votre soutien financier ou nous proposer votre aide matérielle (reprise des permanences le mercredi de 17 à 19h et le samedi de 15 à 19h au 6, rue Burdeau à partir de début septembre).

 

Nous comptons sur vous ! Même une toute petite somme peut nous aider.

 

 


 

Présentation et petit rappel historique de la Plume Noire

 

La librairie La Plume Noire a été créée à l’initiative de militant-e-s anarchistes ayant pour ambition de développer un anarchisme ancré dans les luttes sociales, d’abord fédérés au sein de la Fédération Anarchiste, puis de l’Union de Groupes Anarchistes Lyonnais et aujourd’hui à la Coordination des Groupes Anarchistes (CGA).

 

La Plume Noire est un lieu où les militant-e-s pratiquent chaque jour l’autogestion, parce que c’est par l’expérimentation que nous construirons un projet de société libertaire. Se destinant à être un outil de convergences des luttes sociales, la Plume Noire propose régulièrement des activités d’informations, de réflexions et de débats sur l’anarchisme.

 

Dans ce contexte, nous pensons que l’ancrage de l’anarchisme se fait aussi par des lieux militants, utiles aux luttes sociales. Aujourdhui, en achetant un local pour la Plume Noire, nous pensons sortir dune situation précaire par le haut en assurant la continuité du lieu, et cest pour cela que nous faisons de nouveau appel à votre soutien financier.

 

C’est en 1989 que la librairie la Plume Noire voit le jour pour la première fois en s’installant dans un local historique des anarchistes lyonnais, en plein cœur des pentes de la Croix-Rousse, au 13, rue Pierre-Blanc. Durant près d’un an, la Fédération Anarchiste, qui gère la Plume Noire, partage ce local avec la revue libertaire lyonnaise IRL (Information Réflexion Libertaire) avant de devoir quitter les lieux sous la pression du propriétaire refusant de renouveler le bail arrivant à son terme.

 

De 1990 à 1993, la librairie va se réinstaller dans un nouveau local au 15, rue Rivet, toujours sur les pentes de la Croix Rousse. En juin 1993, comme il est bien connu que les proprios n’ont jamais aimé les anars qui ne cessent de rappeler que «la propriété c’est le vol !» et le bail touchant à son terme, la librairie doit une nouvelle fois quitter les lieux.

 

En juillet 1993, un nouveau bail est signé pour une durée de 9 ans pour le local que nous avons occupé jusquà récemment, de nouveau rue Pierre-Blanc, cette fois-ci au 19, à deux pas du premier local. Après un mois d’août passé à faire des travaux, l’inauguration a eu lieu le 25 septembre 1993. Après plusieurs années dintenses activités, la Plume Noire est incendiée par les fascistes le 16 février 1997. Remise en état durant lété 1996, celle-ci a vite repris ses activités et son rôle militant jusquà son expulsion récente en juin 2010, grâce à un local d’une superficie de 110 m2 qui abrite la librairie la Plume Noire et les groupes de la Coordination de Groupes Anarchistes (les militants de la Fédération Anarchiste ayant fait le choix de quitter le local en juin 2007).

 

Aujourd’hui, avec l’expulsion du 19, rue Pierre-Blanc, une page se tourne mais avec lachat dun local pour la Plume Noire, laventure se poursuit ailleurs et compte bien se pérenniser par delà les coups des propriétaires et spéculateurs-expulseurs !

 

Il ne tient qu’à vous !

 

La Plume Noire, 13 juillet 2010.

 


Commenter cet article