La peur du gendarme

Publié le par la Rédaction

Bonifacio : Tags de menaces de mort contre les gendarmes

Les gendarmes et leurs familles ont été pris pour cible par une série de tags haineux découverts hier matin dans la haute ville de Bonifacio.
L’affaire est prise très au sérieux, dautant quelle concerne directement les gendarmes et leurs familles.


Les faits se sont produits à Bonifacio, vraisemblablement dans la nuit de vendredi à samedi, mais ce n
est quhier matin que les habitants de la cité des falaises ont découvert avec stupeur plusieurs inscriptions à caractère haineux dans la haute ville et notamment sur la chapelle Saint-Roch, un des symboles du patrimoine religieux bonifacien.

On pouvait ainsi y lire : «Gendarme, valise ou cercueil», «I.F.F.» ou encore «attention à vos femmes et vos enfants», accompagné du dessin d
un cercueil et de linscription «mortu».

Menaces de mort

Ces tags de menaces de mort pour le moins violents sont signés «RNC» pour «Rivolta nazionale corsa». S
il sagit là d'un nouveau mouvement, il est pour lheure inconnu des services, comme la confirmé hier ladjoint au capitaine de la compagnie de brigade de Porto-Vecchio. «On a de quoi être inquiets. Qu’ils sen prennent à nous cest une chose, mais à nos familles…», commentait consterné ce gendarme arrivé hier matin sur les lieux.

Également sur place, Denis Lopez, adjoint au maire, est venu apporter le soutien de la municipalité aux gendarmes et à leurs familles.

Le parquet de Paris s
est saisi de lenquête. Il la confiée à la section de recherche dAjaccio et à la brigade de recherche de Porto-Vecchio. Les enquêteurs ont procédé sur place à des prélèvements et à la recherche dindices pouvant permettre didentifier le ou les auteurs de ces actes de vandalisme pour le moins condamnables.

Ce n
est pas la première fois que les gendarmes de Bonifacio sont pris pour cible. La caserne a ainsi fait lobjet de cinq attaques à larme à feu depuis 1996, dont les deux plus récentes en 2008 et en 2009.

Leur presse (Nadia Amar,
Corse Matin), 14 mars 2010.


*


Des menaces contre les gendarmes relevées sur des murs à Bonifacio

Des menaces visant les gendarmes ont été relevées samedi matin sur des murs à trois endroits différents à Bonifacio (Corse-du-Sud), a-t-on appris auprès des gendarmes.

Les inscriptions «Gendarmes : attention à vos femmes et vos enfants», «I Francesi fora» (les Français dehors), avec un cercueil dessiné à côté, «Gendarmes : la valise ou le cercueil» et «Gendarmes : mortu» (morts) ont été découvertes sur un mur de la citadelle, dans un parking et sur la façade d’un établissement public.

La signature «Rivolta naziunale corsa» (révolte nationale corse) a été retrouvée sous l’une des inscriptions.

La section anti-terroriste du parquet de Paris s’est saisie de l’enquête et a confié les investigations à la gendarmerie de Corse-du-Sud.

Leur presse (AFP), 13 mars.

Commenter cet article