La lutte sans frontière pour la libération des femmes

Publié le par la Rédaction

Nous sommes à une époque très particulière. L’avenir de millions de gens pourrait changer radicalement. Ces jours sont superbes, magnifiques et historiques. Le soulèvement du peuple en Afrique du Nord et au Moyen-Orient a apporté un grand espoir de changements fondamentaux et d’un avenir meilleur pour des millions de gens dans la région. On peut mettre fin aux dictatures, une après l’autre. Le soulèvement du peuple est la conséquence du développement de la pauvreté, de l’absence totale de droits, de l’oppression brutale et de l’injustice sociale dans la vie quotidienne. Les femmes doivent subir en plus des questions comme la discrimination sexiste, l’inégalité et les lois misogynes. C’est pour cela que ce n’est pas surprenant de voir la présence massive des femmes dans les luttes actuelles.

 

En Iran, les femmes luttent pour leurs droits humains côte à côte avec les hommes contre le régime inhumain. En Égypte, les femmes ont été une part active de la révolution contre la pauvreté et pour la liberté. Et des milliers de femmes ont pris part à une manifestation dans la capitale tunisienne le 22 février et revendiqué des droits égaux. Ce sont quelques exemples de comment les femmes sont une force révolutionnaire majeure dans les évènements actuels qui toucheront aussi les autres pays.

 

La solidarité avec le mouvement égalitaire des femmes devient de plus en plus importante tandis que la lumière des révolutions dépasse les frontières nationales. Le renversement du régime islamique en Iran signifiera une grande victoire pour les droits des femmes dans le pays et pour le mouvement laïque et la libération des femmes au Moyen-Orient. Ce sera une étape majeure contre l’Islam politique et ses actions terroristes. Les organisations des droits des femmes à travers le monde doivent faire la même chose contre l’apartheid sexuel en Iran qu’elles l’ont fait contre le régime d’apartheid en Afrique du Sud.

 

Cette année le 8 mars a un message important : rompre toutes les relations diplomatiques avec les dictatures et les régimes misogynes ! Dénoncer les régimes qui sont la cible des luttes des peuples et les exclure de la communauté internationale !

 

Vive le 8 mars !

Vive la solidarité avec les femmes d’Iran,

d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient !

Rompre les relations diplomatiques

avec les dictatures et les régimes misogynes !

À bas le régime islamique misogyne en Iran !

 

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran,
Organisation à l’Étranger, 6 mars 2011.

 


Commenter cet article

Ottonom- Stressa One 09/03/2011 11:48


"Rompre les relations diplomatiques avec les dictatures et les régimes misogynes !": les prolétaires n'ont rien à attendre de la diplomatie et des manigances géopolitiques entre États impérialistes
! aucune compromission, avec l'impérialisme! l'émancipation des travailleurs(euses) sera l'oeuvre des travailleurs(euses) eux-mêmes! "Le renversement du régime islamique en Iran signifiera une
grande victoire pour les droits des femmes dans le pays et pour le mouvement laïque et la libération des femmes au Moyen-Orient. Ce sera une étape majeure contre l’Islam politique et ses actions
terroristes." qu'il soit laïque ou islamisque, "démocratique" ou autoritaire, l'État reste l'instrument de la domination bourgeoise. un seul horizon pour les prolétaires partout dans le monde : le
communisme, ici et maintenant, sans étape transitoire! mort à l'Etat! à bas le gradualisme et le démocratisme!