La Gueule du Loup (Nantes) expulsable vendredi 22 janvier

Publié le par la Rédaction


La Gueule du Loup, maison vide depuis plusieurs années et occupée depuis plus de trois mois, est expulsable à partir de ce vendredi 22.

La justice expéditive et bourgeoise tombe, rendu de procès : 8 jours pour quitter les lieux, malgré le froid et l’absence de projet sur le bâtiment, ce qui n’était pas le cas du jardin-forêt de cette maison, entièrement détruit par les machines infernales du capital afin de construire un enième immeuble assorti de son joli parking, aux bénéfices d’une lignée de notaires en voie d’extension.

Bon nombre d’expulsions ont eu lieu ces dernières semaines, période de grand froid ou pas, renvoyant des individuEs à des situations toujours plus précaires.

Alors qu’il est de plus en plus difficile de se loger et de vivre décement, nous pensons qu’il est nécessaire de se réaproprier les espaces afin d’y construire nos vies comme nous l’entendons en dehors des griffes de nos pathétiques dirigeants et de leurs institutions.

Du coup, on invite à venir discuter, partager, soutenir durant cette semaine, pour leur montrer que malgré tous les coups, nous sommes toujours vivantEs et pas prètEs à capituler. On donnera d’autres infos sur des rendez-vous ouverts, c’est possible aussi de venir en organiser, à bientôt !

31 route de Rennes, Pont du Cens (bus 32, 25, 87, 73)

Indymedia Nantes, 17 janvier 2010.

Commenter cet article