L'immeuble occupé de l'avenue Denfert-Rochereau à saintÉtienne a été expulsé ce matin

Publié le par la Rédaction


Au petit matin, des flics qui font exploser des vitres, des portes et des murs pour déloger une dizaine d’habitant-e-s du 10 avenue Denfert-Rochereau, à saintÉtienne, occupé depuis juin.

Epora sont les propriétaires, un établissement public qui rachète des bâtiments avec les sous publics pour en faire ensuite profiter les opérations immobilières privées.

Notre maison est destinée à devenir … un parking, ou un rond-point, ou l’élargissement d’une rue, tout ça pour permettre de dégager l’entrée de l’écrasante «cité administrative des affaires» qui pousse à l’entrée de la ville.

Après quelques mois de vie collective et d’activités publiques fort sympathiques, voilà tous nos projets dans la rue… Mais nous n’avons pas dit notre dernier mot. Une boom était prévue pour demain soir, elle aura bien lieu quelque part un de ces jours.

La ville de saintÉtienne fait partie du Conseil d’Administration d’Epora. Lors du dernier conseil municipal, malgré les appels à prendre position, aucun-e élu-e n’a pris position quant à l’expulsion de ce lieu pendant la trêve hivernale.

Le préfet, lui aussi, a décidé d’expulser en pleine trêve hivernale.

N’hésitez pas à leur dire à quel point ils sont vilains (Epora, la municipalité, la préfecture…).

Et merci à toutes les personnes qui sont venues nous soutenir.

Le Numéro zéro, 12 novembre 2009.

Commenter cet article