Italie, France : Petites nouvelles des front(ières)s et de leurs prisons, 15-17 avril

Publié le par la Rédaction

 

Quelques nouvelles lues ça et là et résumées de façon non exhaustive.

 

 

Vintimille

 

Après le blocage des trains dimanche par la SNCF sur ordre de l'État français pour ne pas laisser passer le train de la liberté de circulation, il semblerait, selon les médias italiens, que des Tunisiens aient pu passer ce matin. Beaucoup tentent le passage en tout cas, et, si certains réussissent d'autres se feraient refouler. Vu la guerre médiatique menée par la France et l'Italie c'est difficile de savoir sans constater les choses de visu…

 

Afin de se plier aux règles édictées par la France pour limiter l'arrivée de Tunisiens et Tunisiennes titulaires du titre de circulation émis par l'Italie, plusieurs personnes se font envoyer leur passeport de Tunisie. Quelques liens sur des articles en italien et sur un article en français (dernier des 3 liens) qui raconte l'histoire de jeunes garçons bloqués depuis 1 mois et demi à Vintimille et qui ont déjà été refoulés de France après un passage par la caserne qui sert de centre de rétention local (apparemment c'est une vieille histoire cette caserne et en 1942 elle a servi de zone d'attente pour l'organisation de la déportation).

http://www.cdt.ch/mondo/cronaca/42765/i-migranti-entrano-in-francia.html 
http://it.euronews.net/flashnews/869813-migranti-in-treno-verso-francia/
http://www.ouest-france.fr/ofdernmin_-Les-migrants-tunisiens-dans-l%E2%80%99impasse-de-Vintimille_6346-1768478-fils-tous_filDMA.Htm

 

Jeudi les Tunisiens qui attendent de pouvoir passer sur le territoire français ont subi des attaques racistes près du centre d'hébergement : ils se sont fait tirer dessus ! Un jeune a été blessé à l'abdomen.

 

Une enquête est en cours, enquête au début de laquelle la parole des victimes a d'ailleurs été mise en doute… Plusieurs fusils ont été saisis dans des habitations autour de la zone où les tirs se sont produits.

Lire le communiqué de la FTCR sur ce sujet.

 

 

Gênes

 

Cette semaine un attentat qui a provoqué un incendie a été commis contre un bâtiment situé dans un quartier immigré, un bâtiment devant servir de centre d'hébergement pour celles et ceux qui sont évacués de Lampedusa. Plusieurs inscriptions racistes et nazies sont notées sur les murs.

 

Vendredi une manifestation organisée par Forza Nuova, parti fasciste, devant l'hôtel où étaient attendues plusieurs personnes arrivant de Lampedusa a été empêchées par des militant/es dits anarchistes.

http://www.genova24.it/2011/04/liguria-in-arrivo-i-primi-immigrati-sistemati-in-hotel-a-rezzoaglio-11708

 

 

Lampedusa

 

Plusieurs embarcations transportant des personnes venant de Tunisie ou Libye sont arrivées en fin de semaine dernière mais depuis deux jours aucune nouvelle arrivée n'a été enregistrée. Le gouvernement italien met cela sur le compte des patrouilles qui se sont mises en place le long des côtes tunisiennes et sur l'effet dissuasif des rapatriements (c'est comme ça qu'ils appellent les expulsions) qui ont eu lieu cette semaine. Au total l'Italie revendique l'expulsion de 330 Tunisiens grâce aux accords passés avec la Tunisie.

 

Ces expulsions groupées qui avaient été interrompues jeudi ont repris samedi. Les 180 Tunisiens et Tunisiennes enfermés dans le centre de rétention de Lampedusa s'y sont opposés … en vain vu les déploiements policiers et militaires mis en en place contre eux. Aux plus récalcitrants a été fait croire (avec sans doute la complicité de certains humanitaires ou en tout cas de personnes qui jouent le rôle d'intermédiaire) qu'ils prenaient l'avion pour Manduria et non pas pour la Tunisie. Le même mensonge avait été mis en place la semaine dernière…

http://www.dirittodicritica.com/2011/04/18/tunisia-accordo-sbarchi-immigrazione-3874/ 
http://palermo.repubblica.it/dettaglio-news/11:49/3953904 
http://agrigento.blogsicilia.it/lampedusai-tunisini-protestano-no-al-rimpatrio/39573/

 

Hier plusieurs personnes présentées comme des activistes antiracistes ont été perquisitionnées suite à l'évasion de 9 Tunisiens enfermés à la station maritime de l'île. Les personnes perquisitionnées sont présentées comme des gens qui passent leur temps à venir manifester là où sont enfermés celles et ceux qui viennent de débarquer pour essayer de les «exciter» et de les pousser à se rebeller contre les expulsions.

http://www.adnkronos.com/IGN/News/Cronaca/Migranti-ripresi-viaggi-in-Francia_311917125522.html 
http://www.ilriformista.it/stories/adnkronos/383789/
http://www.blitzquotidiano.it/agenzie/immigrazione-forum-antirazzista-gravi-violazioni-a-lampedusa-826452/

 

 

Centre d'accueil et d'identification de Pozzalo (Ragusa)

 

Ce week-end des révoltes ont éclaté dans ce centre. Plusieurs policiers ont été blessés, une quarantaine de personnes a réussi à s'enfuir, une vingtaine d'autres ont été arrêtées et inculpées pour les affrontements.

http://www.ilgiornaledipozzallo.net/70903/scontri-a-pozzallo-feriti-agenti/ 
http://libero-news.it/news/717213/Immigrati__scontro_nel_cie_di_Pozzallo__6_feriti.html

 

 

Tendopoli de Manduria

 

Les permis de séjour temporaire sont distribués petit à petit. Dans ce camp le rapport de force mis en place par les prisonniers avait permis qu'ils obtiennent le droit d'entrer et sortir assez librement (ce qui n'est pas le cas dans les autres camps). Un service de bus avait été mis en place entre le camp et les villes proches. Ce service a été interrompu brutalement sur décision des autorités il a trois jours. Un Tunisien qui rejoignait dans la nuit le camp à pied par la route a été renversé accidentellement par une voiture et est décédé.

http://www.lunico.eu/2011041645020/italia/immigrazione-manduria-proteste-strada-tendopoli-pericolosa.html 

 

 

CIE de Turin

 

Protestations et automutilations se poursuivent. Hier soir [17 avril] un détenu désespéré s'est mutilé sur le toit. 7 détenus du centre sont à l'hôpital suite à des actes de désespoir.

 

Hier, comme la semaine dernière, un rassemblement de solidarité a eu lieu sous les murs du centre.

http://piemonte.indymedia.org/article/12337

 

Liste Migreurop, 18 avril 2011.

 


Commenter cet article