Ils ont la pétoche et ils vont finir par nous énerver pour de bon

Publié le par la Rédaction

Intox incroyable : «Ça baigne, ça roule»

 

Salut,

 

Je viens de regarder le JT qui annonce que demain à la SNCF, «il y aura une amélioration du trafic» !

 

C'est insensé : pour demain il y a un nombre important de cheminots qui se sont pré annoncés grévistes (le service minimum, les DII). C'est en augmentation par rapport à aujourd'hui.

 

Et déjà aujourd'hui, le nombre de grévistes était en augmentation par rapport à hier.

 

Par ailleurs, la direction ne communique quasiment plus sur les taux de grévistes et la direction SNCF passe aujourd'hui les chiffres à l'Élysée avant de les publier.

 

Hier, au même JT ils annonçaient le trafic d'aujourd'hui … en oubliant d'annoncer qu'il n'y avait aucun Thalys au départ de la gare du Nord en direction de la Belgique aujourd'hui (également grève en Belgique).

 

Aux 20h de jeudi ils annonçaient déjà une reprise du trafic avec 2 corails sur 3 en circulation pour le lendemain et le vendredi soir, malgré une «reprise du travail» … il n'y avait plus qu'1 corail sur 2 en prévision pour le samedi !

 

Ce sont les mêmes infos qui donnent la parole à Lagarde pour expliquer qu'il n'y a pas de pénurie d'essence. La même qui expliquait il y a peu qu'«il n'y a pas de crise économique» mais qui explique dans la même phrase qu'«on est sortis de la crise».

 

C'est de l'intox incroyable.

 

Je pense que c'est fait pour énerver les usagers contre les cheminots qui se rendront en gare demain en pensant avoir leurs trains.

 

C'est un message envoyé aux cheminots qui regardent la télé ce soir et qui hésitent encore afin qu'ils se disent que «si le trafic reprend», ce n'est plus la peine de faire grève.

 

C'est un message envoyé vers ceux qui regardent de près ce que font les cheminots : ils reprennent le boulot.

 

Les chefs et autres jaunes qui font les trains, sont dans les postes d'aiguillage, les quais de gare, etc... sont au bout du rouleau et souvent peu fiers de ce qu'ils sont en train de faire. Demain les prévisions de trafic sont en S1, voir S2 c'est à dire faibles.

 

À moins qu'ils aient mis une tripotée de briseurs de grève de côté pour demain, à moins qu'ils dérogent au code du travail des cheminots, c'est-à-dire à la circulation des sécurité, pour faire rouler des trains coûte que coûte avec des jaunes qui devraient être en repos.

 

Mais si c'est ça, c'est grave et ça dénote de leur fébrilité.

 

Ils ont la pétoche et ils vont finir par nous énerver pour de bon.

 

Ce n'est pas le moment de lâcher.

 

À demain dans la grève,

 

Basile, cheminot gare de l'Est - 20 octobre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article