Hors service

Publié le par la Rédaction

Saint-Maur (Val-de-Marne) :
un policier agressé en dehors de son service


Un policier a été agressé vendredi à Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-) alors quil n’était pas en service, a annoncé samedi la préfecture du Val-de-Marne. Le jeune homme, âgé de 24 ans, adjoint de sécurité au commissariat de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne), effectuait un jogging sur les bords de Marne lorsquil a été ceinturé par deux individus qui ont tenté de lui subtiliser son .

En découvrant sa carte de police, les deux agresseurs l
ont «mis à terre» puis lui ont tiré dans les jambes à plusieurs reprises à laide dun pistolet à grenailles, avant de prendre la fuite sans récupérer le portefeuille. Le policier a été hospitalisé vendredi en fin daprès-midi au hospitalier intercommunal de Créteil dont il est sorti dans la soirée.

«Il est dans un état de choc profond», a témoigné Luc Déramond, secrétaire régional du syndicat de police Alliance, qui dénonce des «agressions à répétition» contre ses collègues hors service.

«Un fonctionnaire hors service a été roué de coups il y a trois semaines. En avril, un policier hors service qui avait surpris des cambrioleurs dans un parking a été aspergé d
essence par deux individus qui ont tenté de limmoler», explique-t-il. «On sattaque à linstitution, il faut absolument quon ait des peines sévères et vraiment lapplication des peines-planchers», a-t-il ajouté.

Leur presse (Le Parisien), 7 novembre 2009.


Savoie : des tirs sur un policier retraité

Le parquet dAnnecy a ouvert aujourdhui une information judiciaire pour tentative dassassinat, à la suite de deux attaques par balles visant un policier à la retraite en Haute-Savoie, a-t-on appris de source judiciaire.

Le 20 et le 31 octobre, le policier, ex-numéro deux du commissariat de Thonon-les-Bains (Haute-Savoie) âgé de 60 ans, a été la cible de deux attaques par balle. Le 31 octobre, il a été visé par un inconnu alors qu
il sortait de son domicile à Publier (Haute-Savoie) et a été grièvement blessé à la tête par des projectiles tirés avec un fusil de chasse.

Les enquêteurs de la police judiciaire d
Annecy navaient toujours pas pu lentendre mardi car il a été hospitalisé dans un état grave. Le 20 octobre, il avait été également victime dune agression par balles à son domicile, lors de laquelle il avait été légèrement blessé par les éclats de verre dune baie vitrée, qui avait explosé à la suite dun coup de feu.

Conflit de voisinage, affaire privée ou liée à son passé de policier, les enquêteurs ne privilégiaient pour l
heure aucune piste.

Cet ex-policier à la retraite depuis quelques années, qui continuait à effectuer ponctuellement des permanences au commissariat de Thonon-les-Bains, avait travaillé aux renseignements généraux à Paris dans les années 70/80, selon son entourage.

Leur presse (AFP), 3 novembre.

Commenter cet article