Feux d'artifice devant des prisons

Publié le par la Rédaction


Dans la nuit du 31 décembre au 1er janvier 2010, peu après minuit, des feux d’artifice et des pétards ont été lancés aux abords de la maison d’arrêt de Villepinte et du centre de rétention de Vincennes, accompagnés de cris «liberté !», pour saluer les enfermés.

Malgré des présences policières (des camions de police tournaient autour du centre de rétention et des contrôles d’identités ont eu lieu devant la maison d’arrêt), nous avons été entendus, des cris de l’intérieur de la prison de Villepinte ont été lancés en retour.

À bas toutes les prisons.
Brûlons les frontières.

Pour rappel :
25, 26, 27 janvier 2010, procès des inculpés de la révolte et de l’incendie du centre de rétention de Vincennes, 13h30, TGI de Paris ;
Semaine de solidarité avec les inculpés de Vincennes et contre les centres de rétention du 16 au 24 janvier.

Indymedia Nantes, 1er janvier 2010.

Commenter cet article