"Faure et Reclus à l'Élysée" : Droits des malades

Publié le par la Rédaction

 

Entretien avec Michel Bonjour, de l’association SOS Hépatites : Avec les années 1980 et la découverte de lépidémie de sida, les malades ont découvert le pouvoir des groupes de patients et limportance de la parole commune. Les associations sont alors devenues un véritable contre-pouvoir médical. 
La Sécurité sociale : son déficit, cest une dette de lÉtat ; le principe de la solidarité nationale, toujours plus rognée ; les laboratoires médicaux qui sengraissent.
Les droits des malades : le droit à l
accueil hospitalier (médiation, accompagnement), le droit à linformation (à laccès à son dossier médical), le droit de ne pas se soigner si on le veut, le droit de ne pas informer son entourage, la participation des usagers au fonctionnement du système de santé ; labsence de prévention : «La santé, tant quon nest pas malade, on ny pense pas» ; le rapport des malades avec la société, avec les médecins.
La réforme de la Convention collective 66 ; les hôpitaux poussés à rentabiliser leurs pratiques aux dépens du suivi.
La qualité de vie des malades : la formation biomédicale, l
éducation thérapeutique du patient ; une Internationale des malades.

 

 

Émission enregistrée le 15 juin et diffusée jeudi 18 juin 2009.
Musique : Les trois ptits keupons (Ludwig von 88), Dans la forêt (Ludwig von 88), Doc Bollocks (Parabellum).
*
Audioblog de l’émission «Faure & Reclus à l’Élysée» (diffusée un jeudi sur deux de 18 à 19 heures sur Radio 103 [102.3 FM] à Périgueux, rediffusée le vendredi matin à 5 heures et le dimanche à midi) ; Contact.

 

 

Commenter cet article