Et une église en feu, une ! - Hérouville-saintClair, nuit du 15 au 16 janvier

Publié le par la Rédaction

Un incendie à l'église Saint-François, à Hérouville-Saint-Clair

 

Les policiers de Caen recherchent toujours activement les auteurs de l'incendie criminel qui a endommagé, la nuit dernière, l'église Saint-François à Hérouville-Saint-Clair, près de Caen. Les sapeurs-pompiers sont intervenus vers 6 heures sur place. Les dégâts sont importants à l'intérieur du bâtiment, notamment dans la bibliothèque et les annexes du lieu de culte. Deux salles paroissiales sont complètement détruites. Le hall et l'église en tant que telle ont été endommagés par les fumées. Le maire a pris un arrêté de mise en péril car l'un des murs porteurs du bâtiment se trouve fragilisé.

 

 

Selon les premiers éléments de l'enquête, il s'agit d'un acte volontaire. Le feu a été mis en quatre endroits différents. Une petite crèche a notamment été incendiée dans l'une des salles, «sans que l'on puisse dire pour l'heure avec certitude si le caractère antireligieux était le motif de cet incendie criminel», indique le parquet du tribunal de Caen. Le père Laurent Lair, curé de la paroisse, penche plutôt «pour un acte de délinquance, de vandalisme. Il n'y a pas de revendication.» Le maire d'Hérouville-Saint-Clair, Rodolphe Thomas, tout en condamnant fermement cet «acte ignoble», appelle à l'apaisement et demande «qu'on évite les amalgames afin de ne pas dresser les communautés les unes contre les autres».

 

Dimanche matin, la messe a été célébrée à la vieille église du Bourg. Le centre paroissial Saint-François est fermé jusqu'à nouvel ordre. L'enquête judiciaire a été confiée au commissariat de Caen et un expert judiciaire désigné.

 

Leur presse (Ouest-France), 16 janvier 2011.

 

 

Une église du Calvados partiellement incendiée

 

L'église Saint-François d'Hérouville-Saint-Clair, près de Caen, a été partiellement endommagée dimanche par un incendie criminel. «Le feu a apparemment été mis à une crèche qui était remisée dans une annexe et une grande croix a été déplacée et brisée», a déclaré un magistrat à l'AFP.

 

L'incendie, s'est déclaré vers 6H00, puis s'est propagé en interne à d'autres annexes sans toutefois atteindre le corps principal de l'église Saint-François, ni l'extérieur des bâtiments.

 

«Il est manifeste que le ou les auteurs ont ciblé des objets religieux», a précisé cette source judiciaire.

 

L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale et l'église a été fermée au public. Une messe prévue dimanche matin s'est tenue dans une autre église de la localité.

 

Le maire d'Hérouville-Saint-Clair, Rodolphe Thomas (MoDem), a dénoncé un «acte ignoble» et a mis en garde contre toute tentative d'instrumentalisation.

 

«Je ne voudrais surtout pas qu'à travers cet acte, qui semble relever de la petite délinquance, on cherche à opposer les communautés religieuses», a-t-il déclaré à l'AFP, relevant qu'une mosquée avait également été «visitée» samedi soir, sans toutefois que des dégradations n'y aient été commises.

 

Situé dans la banlieue nord de Caen, Hérouville-Saint-Clair (24'000 habitants) compte 70 nationalités qui vivent «en parfaite harmonie», a assuré le maire.

 

Leur presse (Agence Faut Payer), 16 janvier.

 


Commenter cet article