Et boum ! le centre de recrutement de l'armée - Bastia, nuit du 1er au 2 novembre

Publié le par la Rédaction

Un site de l'armée endommagé en Corse

 

 

Un site de l'armée de terre a été endommagé par une charge explosive à Bastia (Haute-Corse) dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé le ministère de la Défense.

 

 

Le site concerné est le centre de recrutement de l'armée de terre, ajoute le ministère dans un communiqué, sans préciser l'ampleur des dégats.

 

«Hervé Morin, ministre de la Défense, condamne fermement cet attentat qui, au-delà du bâtiment du centre de recrutement, visait les symboles et les valeurs de la République», poursuit le texte. 

 

Leur presse (Reuters), 2 novembre 2010.

 

 

Attentat contre un centre de recrutement de l'armée à Bastia

 

Un attentat à l'explosif a visé dans la nuit de lundi à mardi un Centre de recrutement de l'armée de terre à Bastia (Haute-Corse), a-t-on appris de source policière.

 

Peu après 2 heures, une charge de faible puissance a explosé à l'extérieur du bâtiment situé en centre-ville. Les dégâts provoqués par l'explosion sont de faible importance et l'attentat n'a pas fait de blessés.

 

Cette action n'a pas été revendiquée.

 

Le ministre de la Défense Hervé Morin a condamné «fermement cet attentat qui, au delà du bâtiment du centre de recrutement, visait les symboles et les valeurs de la République», a annoncé dans un communiqué le ministère de la Défense.

 

Leur presse (AP), 2 novembre.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article