Devant l'UIMM et Malakoff-Médéric à Limoges - 27 octobre

Publié le par la Rédaction

Limoges : Le siège de l'IUMM et une société de retraite complémentaire, cibles des manifestants ce mercredi

 

Le siège de l'UIMM et les locaux de Malakoff-Médéric, société privée de retraite complémentaire, ont été la cible de l'ire des manifestants ce mercredi.

 

Devant le siège de l'Union des industries métallurgiques et minières (UIMM), boulevard Carnot, les manifestants, à appel de l'intersyndicale, scandent : «Une caisse noire pour les grévistes», allusion à la «caisse noire» de l'UIMM qui avait fait les gros titres des journaux il y a peu.

 

Devant les locaux de la société Malakoff-Médéric, en bas de l'avenue de la Libération, des manifestants de la Confédération nationale du Travail (CNT) ont déplié une banderole sur laquelle on peut lire: «Malakoff Médéric, Guillaume sarkozy et les vautours planent sur nos retraites».

 

«Si la réforme passe, expliquent les militants de la CNT dans un communiqué, le niveau des retraites va baisser de 25%, ce qui entraînera à terme la fin du système par répartition. C'est sur quoi compte, entre autres, Malakoff Médéric, entreprise dirigée par Guillaume Sarkozy, frère de Nicolas Sarkozy.»

 

À deux pas de l'aéroport de Limoges-Bellegarde, ce sont encore les salariés de la Fonderie de cuivre du Palais (FCP) qui manifestent alors que direction et représentants du personnel discutent au même moment du plan de sauvegarde de l'emploi. (…)

 

 

Leur presse (La Montagne), 27 octobre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article