Deuxième coordination régionale des assemblées interprofessionnelles à Rennes, samedi 20 novembre

Publié le par la Rédaction

 

Appel pour une deuxième coordination régionale des assemblées interprofessionnelles
À la Maison de la Grève de Rennes
SAMEDI 20 NOVEMBRE - 10h30

 

De part et d'autres, le travail a repris et, à en croire les médias, la situation aurait regagné sa normalité. Pourtant, les assemblées interprofessionnelles et autres collectifs formés pendant le  mouvement né de la contestation de la réforme des retraites n'ont pas décidé de leur dissolution. Et des actions continuent…

 

Déjà une première coordination régionale s'est déroulée à Rennes le dimanche 7 novembre. Nous avons décidé de la continuer samedi 20 novembre. D'abord, la coordination entre différentes villes suffisamment proches nous donne l'occasion d'avoir prise sur un territoire donné et son organisation économique. À cet ancrage territorial, il faut ajouter que ces coordinations régionales sont aussi animées par l'envie d'élaborer de nouvelles formes de lutte. La question «comment continuer» n'a pas cessé de se poser lors de la première coordination et quelques idées commençaient à s'échanger : s'organiser pour soutenir des luttes locales, coordonner des actions, chercher les connaissances et les moyens de bloquer efficacement les lieux et entreprises stratégiques, etc. C'est d'ailleurs aussi en continuant à se poser cette question ensemble que la coordination régionale pourrait nous permettre de préparer ensemble celle nationale du 27 novembre à Nantes.

 

Pour aller plus loin que le partage factuel des différentes expériences locales, nous proposons que chaque récit ou intervention s'inscrive à l'intérieur de questions stratégiques communes à quiconque se demande comment continuer. Ceci n'est pas un ordre du jour mais des questions posées à partir de là où nous en étions arrivés à la fin de la première coordination régionale.

 

Les voici :

— SOLIDARITÉS MATÉRIELLES : Comment créer et pérenniser les caisses de grève, les cantines et autres outils en vue de renforcer notre capacité d'initiative ? Quel usage en faire ? Dans quelles perspectives ? 
— SOLIDARITÉS INTER-PROFESSIONNELLES : Comment pérenniser les différents liens qui se sont créés sur les piquets ? Comment multiplier les complicités ? Comment peuvent faire grève ceux qui n'en ont pas la possibilité directe ? Comment les soutenir ? Comment rendre effectif l'idée d'enquête dont nous avons parlé la dernière fois (établir une cartographie des flux, secteurs et entreprises clés des économies locales) ? Des groupes de recherche locaux, etc. ? 
— ACTIONS : Quelles cibles envisagées ? Comment se coordonner pour être capable d'actions plus efficaces  et pertinentes ?

 

Bien évidemment, si d'autres personnes pensaient à d'autres questions, elles pourraient être posées dès le début de la coordination et prises en compte dans la proposition d'ordre du jour.

 

Programme :

— Vendredi 19 novembre - 19h00, Intervento : récit oral avec images et chants de l'autonomie italienne des années 1970. 
— Samedi 20 novembre - 10h30, Coordination. 
Si des personnes désiraient se rendre dès vendredi, il est possible d'être hébergé à la Maison de la Grève. Vous pouvez téléphoner pour nous prévenir de votre venue et du nombre d'arrivants. Des repas seront prévus, ainsi qu'un espace pour enfants.

 

Contacts :

Courriel / 07 86 14 88 22 (N’hésitez pas à écrire pour demander le compte-rendu détaillé de la première coordination régionale.)

 

Pour se rendre à la Maison de la Grève :

Rue de la Barbotière, arrêt de bus Paul Bert, lignes 4 et 6.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article