Des casseurs irresponsables ?

Publié le par la Rédaction

Paroles de jeunes :

 

«Toute la casse de ce matin est légitime. C’est pour revendiquer une autre réforme. Ils ne comprennent pas avec des mots, il faut des actes.»

 

«Casser et manifester sont importants. Dans les manifestations normales, on n’est pas assez écoutés. On ne nous prend pas au sérieux. Parfois, il faut casser même si ce n’est pas tout le temps le cas. C’est malheureux mais c’est avec des actions comme celle là qu’on se fera entendre. Nous, on a des revendications : supprimer le bouclier fiscal d’une part et ne pas changer l’âge de départ à la retraite. Sarkozy, il ne nous connaît pas, il ne s’intéresse pas à nous, il touche 15'000 euros par mois alors que nos parents galèrent toute leur vie !»

 

«On fait partie des casseurs. On a jeté quelques trucs mais on a surtout suivi la foule. On ne nous écoute pas quand on agit normalement, il faut passer au niveau au-dessus. On a que ça pour se faire entendre. Apparemment, avec toutes les manifestations qui ont été faites, ça n’a rien donné et sa réforme il ne l’a pas enlevée. On est là pour là pour protester contre la réforme des retraites et plus généralement contre le pouvoir représenté par Sarkozy.»

 

«On a la haine de la police. À Rillieux, ils nous provoquent sans cesse et nous collent en garde à vue. Bien sûr, on est contre la réforme des retraites mais on en profite aussi. Pour sécher les cours mais pas seulement. Il faut qu’ils comprennent que les jeunes ont leur mot à dire. Et manifester ne sert à rien. Il faut passer à autre chose. Si on continue à casser, ils en auront marre et nous écouteront.»

 

Indymedia Paris, 19 octobre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article

dupont 20/10/2010 18:57



Peut être faudrait il préciser que ces extraits viennent de "leur presse", Lyon capitale :


http://www.lyoncapitale.fr/lyoncapitale/journal/univers/Actualite/Social/Casseurs-Guerilla-urbaine-Des-paroles-pour-tenter-de-comprendre