D'un côté à l'autre de la Méditerranée : soutien aux insurgéEs

Publié le par la Rédaction

 

Aujourd’hui [16 janvier] une grande manifestation de solidarité et de complicité avec le peuple tunisien s’est déroulée à Genève.

 

 

À part la participation angoissante de l’omniprésent Pierre Vanek et de ses acolytes de Solidarités [trostkistes], on a pu remarquer avec plaisir une forte composante migrante et radicale au sein du cortège. Plus de 500 personnes ont défilé par les rues basses, pour terminer le cortège au Palais Wilson, Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’Homme, afin de souligner la complaisance que l’Occident a eu vis-à-vis des abus du régime de Ben Ali, avant et pendant la révolution. Au milieu d’islamistes, nationalistes et récupérateurs, il y avait aussi ceux qui soutiennent l’insurrection d’abord et toujours. Ceux qui n’ont aucune peine à voir une même génération en révolte d’un côté à l’autre du Méditerranée. Une génération qui sait utiliser les nouveaux médias de manière révolutionnaire, une génération qui n’a pas d’interlocuteur politique, une génération anesthésiée par la même télévision et les mêmes avatars libéraux… une génération qui décide de descendre dans la rue et de reprendre en main son futur.

 

Le Réveil, 16 janvier 2011.

 


Publié dans Internationalisme

Commenter cet article