Crépy-en-Valois : les salariés menacent de faire sauter l'usine

Publié le par la Rédaction

 

Une soixantaine de salariés de l’usine Sodimatex sont actuellement retranchés dans leur usine de Crépy-en-Valois dans lOise. Ils exigent de meilleures conditions de départ, un an après la décision de leur patron, le groupe Trèves, de fermer lusine oisienne spécialisée dans la fabrication de moquette pour l. À la mi-journée, ils occupaient le rond-point devant létablissement, mais quand les gendarmes mobiles sont arrivés pour les dégager, ils se sont enfermés dans lusine, barricadant lentrée.

 


Ils menacent de faire exploser une citerne de gaz à lintérieur de lusine si les forces de lordre ne quittent pas les lieux et si des négociations ne sont pas engagées avec la direction. La situation est particulièrement tendue et le patron des gendarmes de lOise, le colonel Ronan Le Floch est sur place. 

 


Leur presse (François-Xavier Chauvet,
Le Parisien), 1er avril 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article