Courrier du cœur pertubateur

Publié le par la Rédaction


Alors que nous perturbions ce lundi 1er février l’agence Carlson Wagon-lit de Bastille rue de Lyon, tu as vu notre banderole : «Carlson Wagon-lit expulseur de sans-papiers / Liberté pour tous».
Attiré par notre grand bruit et nos cris tu as traversé la rue et tu nous as encouragé chaleureusement.

Tu nous as tendu la main, nous t’avons tendu le tract «Quelques vautours de la machine à expulser» devant la vitrine de l’agence recouverte d’affiches «Solidarité avec les inculpés de Vincennes» et «Sabotons la machine à expulser».

Ce que tu n’as pas su c’est qu’à l’intérieur plusieurs personnes ont empêché les employés de travailler et que les inscriptions «Liberté de circulation», «Collabos de merde» et «Expulseurs de sans-papiers» ont redécoré les lieux.

Mais ce que tu as compris c’est que Carlson Wagon-lit Travel est une agence de voyage qui a le monopole pour réserver les places d’avion et de bateau pour les sans-papiers expulsés et les flics de l’escorte. Tu as compris aussi que comme les autres entreprises qui se font des thunes avec les expulsions, il est possible de les harceler partout et par de nombreux moyens.

Peut-être nous retrouverons-nous ces prochains jours au tribunal ou ailleurs (dans la rue, aux abords des magasins Bouygues, de la Poste ou dans une chambre d’hôtel Ibis…).

Solidarité avec les inculpés
de la révolte enflammée du CRA de Vincennes

Indymedia Nantes, 1er février 2010.

Commenter cet article