Contre la fermeture du centre de planification de Kérigonan Mercredi 9 février à Brest

Publié le par la Rédaction

Bonjour à tou-te-s,

 

Depuis le 3 janvier, le Centre de Planification et d'Éducation Familiale de Kérigonan à Brest (rue Alexandre Ribot), est fermé au public. Le Conseil Général vient de voter sa fermeture définitive, mettant toutes les femmes, y compris les salariées du centre, devant le fait accompli.

 

Ce recul et cette attaque contre les droits des femmes est intolérable.

 

Aujourd'hui comme hier les femmes, jeunes ou moins jeunes, ont le droit de recevoir des informations sur la contraception et l'avortement ainsi que des soins anonymes, gratuits et adaptés à leurs besoins. Nous priver de ce droit, c'est nécessairement condamner des centaines de femmes chaque année aux grossesses non désirées, aux délais dépassés, aux avortements à l'étranger, aux MST, aux avortements clandestins…

 

Pour défendre ces droits menacés, le collectif de femmes brestoises appelle toutes toutes les femmes à se joindre au rassemblement organisé par le Planning Familial du Finistère :

mercredi 9 février à 18h place de la Liberté.

 

Nous appelons toutes les organisations syndicales, politiques, les associations et les collectifs à se positionner contre cette fermeture et à appeler au rassemblement de mercredi prochain.

 

Amitiés féministes,


Le collectif de femmes brestoises, 3 février 2011.

 

 

 Fermer un centre de planification ?!

 

Et pourquoi pas nous faire payer pour avorter ?

 

Et pourquoi par abolir l'anonymat pour l'IVG (Interruption Volontaire de Grossesse) ?

 

Et pourquoi pas nous ficher (grâce à la carte Vitale, aux étiquettes…) pour mieux nous culpabiliser parce que notre sexualité n'est jamais assez conforme ?

 

Et pourquoi pas nous faire revenir à l'avortement aux aiguilles à tricoter, à l'eau savonneuse, au persil, ou par chute dans l'escalier ?

 

Rassure-toi, avec le Conseil Général du Finistère,

c'est possible ! C'est même prévu !

 

Depuis le 3 janvier, le Centre de Planification et d'Éducation Familiale de Kérigonan à Brest (rue Alexandre Ribot), est fermé au public. Le Conseil Général vient de voter sa fermeture définitive à l'unanimité, mettant toutes les femmes, y compris les salariées du centre, devant le fait accompli.

 

Ce recul et cette attaque contre les droits des femmes est intolérable.

 

Aujourd'hui comme hier les femmes, jeunes ou moins jeunes, ont le droit de recevoir des informations sur la contraception et l'avortement ainsi que des soins anonymes, gratuits et adaptés à leurs besoins. Nous priver de ce droit, c'est nécessairement condamner des centaines de femmes chaque année aux grossesses non désirées, aux délais dépassés, aux avortements à l'étranger, aux MST, aux avortements clandestins…

 

Contre la fermeture du centre de planification de Kérigonan

 

Pour le droit à l'avortement et à la contraception libres, anonymes et gratuits pour toutes

Rassemblement
le mercredi 9 février à 18h
Place de la Liberté à Brest

 

Collectif de femmes brestoises… en colère !

 


Commenter cet article