Compte-rendu de l'AG de lutte de Lille du 16 novembre

Publié le par la Rédaction

Compte-rendu de l’AG de Lutte à la MRES, le 16/11/10 à 18h30

 

I - Retour sur les actions régionales

 

Le 10/11, dans le cadre de l’intersyndicale interprofessionnelle, une action régionale de blocage routier (sur 2 rond-points) a eu lieu de 4h00 à 7h30 sur la plateforme multimodale Delta 3, à Dourges, réunissant 120 à 130 personnes de Arras, Lens, Lille et Valenciennes. Cependant, l’opération escargot sur Lesquin a fait l’objet de menaces de la part de la police, ce qui a posé la question pour plusieurs bloqueurs de l’utilité de ce type d’action [notamment vis-à-vis du soutien de la population]. Le récit et l’impact de cette action ont été minorés par la Voix du Nord une nouvelle fois.

 

Le 11/11, dans le cadre de la commémoration de l’Armistice 1918 et suite à l’AG nationale de Tours (6/11), une action symbolique d’information et de tractage a eu lieu dans le centre commercial de Auchan à Leers. L’accueil vis-à-vis de cette action a été positif et l’effectif suffisant.

 

Le 15/11, dans le cadre de l’appel de Tours, a eu lieu une action régionale de blocage économique au port de Santes. Le projet de bloquer l’ensemble des voies s’est transformé en blocage filtrant. La faiblesse de l’effectif (20-25) a modifié le but initial de l’action, transformée en une action symbolique. La reprise de l’activité générale, suite aux journées de mobilisations sociales et nationales, joue contre la mobilisation. Pourtant, il y eut un soutien non hostile majoritaire de la part des salarié-e-s sur place.

 

Le procès d’un camarade qui devait se dérouler le 16/11/10 a été reporté au 08/02/11. Pour rappel, le camarade aurait bloqué les voies de chemin de fer de la Gare SNCF de Lille-Flandre en octobre.

 

II - AG régionale à Liévin, le 15/11

 

L’intersyndicale interprofessionnelle, réunissant la coordination CGT - FSU - SUD - CNT - FO, a évoqué les actions d’envergure régionale. A été débattue la question de la répression et du fichage policiers, notamment sur la question des empreintes ADN qui se généralise. Le 22/11 aura lieu une action de blocage économique. Le 23/11 auront lieu trois blocages de la CGT sur Arras, Boulogne-sur-Mer et Aire-sur-la-Lys. Deux propositions ont été formulées :

1. Une coordination AG régionale pour des actions se tiendra à nouveau la semaine prochaine. 
2. L’intersyndicale interprofessionnelle soumet la question d’un élargissement de la base des revendications appelant, autour de la lutte contre la réforme des retraites, à lutter contre la prochaine casse de la Sécu (printemps prochain), de la santé, des services publics, à lutter contre les licenciements sous couvert du refus de «faire payer aux travailleur-euse-s la crise actuelle».

 

D’autres questions viendront sur cet élargissement de la base des revendications des travailleur-euse-s, étudiant-e-s, lycéen-ne-s, chômeur-euse-s et retraité-e-s lors d’une AG, ouverte à tous, le 24/11 à 18h30 au local Solidaires, 84 rue de Cambrai. Utiliser le mail de l’AG pour plus d’informations : agdeluttelille@gmail.com. Dans l’optique de fédérer les questions sur la continuité du mouvement social, cette dernière AG locale prendra le temps de faire le point sur les revendications pour donner un nouvel essor et faire le lien entre chacune d’entre elles pour lutter contre les mesures menées par le gouvernement français contre les travailleur-euse-s de France et d’Europe.

 

Indymedia Lille, 19 novembre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article