Comparution immédiate à Lorient

Publié le par la Rédaction

Il avait jeté une pierre sur un policier durant la manifestation : 12 mois avec sursis

 

Un Lorientais de 20 ans répondait cet après-midi devant le tribunal correctionnel de Lorient selon la procédure de comparution immédiate. Le 19 octobre dernier, à l’occasion d’une journée de manifestation contre la réforme des retraites, il avait pris part à un blocage du carrefour du Géant Monistrol avec une centaine de manifestants. Une voiture avait tenté de forcer le passage. Elle avait été caillassée, ses vitres brisées. Le conducteur s’était alors garé un peu plus loin, et était revenu vers les manifestants afin de s’expliquer. Plusieurs policiers en civil l’en avaient empêché. De nouveaux jets de pierres avaient eu lieu. Un officier de police avait été blessé à la main en recevant un projectile.

 

À l’audience, le prévenu a reconnu les faits et s’est excusé. Jugé coupable, il a été condamné à 12 mois de prison avec sursis avec deux ans de mise à l’épreuve. Il devra également verser 1000 € au titre de dommages et intérêts au policier blessé.

 

Leur presse (Ouest-France), 9 novembre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article