Chambéry : Expulsion des Pilos imminente... Ou pas

Publié le par la Rédaction

Un peu d’infos de Chambéry

Ça y est on y arrive, après une longue procédure en justice, les Pilos sont expulsables «sans» délai…
Et pour ajouter à la joie de cette décision de «justice» nous sommes condamnés à payer 600€ à la Mairie.
C’est pas qu’on s’y attendait pas, mais il semble que la Mairie de Chambéry souhaite vivement se débarrasser de nous avant l’hiver.
Bien que la trêve d’hiver est déjà entamée, cela ne s’applique pas aux squatteurEUSEs occupants sans droit ni titre…

Bref nous attendons de connaître la suite des événements qui devraient se dénouer rapidement. Avec visite d’huissier et de keufs… ou pas.

Du coup pour ne pas céder à leur «guerre psychologique», nous maintenons les activités prévues en ce début novembre :
— Resto VEGAN ce vendredi 6 novembre
— Le concert du 14 novembre avec comme Guest : Mary Read / sex,drug&Rebetico / Atomic Tango.

Par ce qu’y a vraiment pas de raison qu’on annule. En tout cas, nous on part pas.

On verra si les politicardEs de la Mairie irons jusqu’à faire appel aux «forces de l’ordre» pour nous déloger ???

Courriel du 4 novembre 2009.

Commenter cet article

halala 06/11/2009 22:21


La trêve d'hiver peut être attribuée à des squats, ça dépend: des procès, des juges, des situations, des contextes, des villes, de plein de choses. A vrai dire, en général, la trêve hivernale
concerne également les squats.

Relisez donc "Le squat de A à Z", il y a un passage assez clair (avec textes de loi à l'appui) qui explique tout cela.

Ne nous faisons pas plus "victimes" du système que nous le sommes déjà !