Bruxelles : Rafles anti-No Border

Publié le par la Rédaction

 

DERNIÈRES INFOS DE LA LEGAL TEAM :

 

185 ARRESTATIONS PRÉVENTIVES.

 

85 ARRESTATIONS DANS LE SECTEUR DE LA GARE DU MIDI,

100 ARRESTATIONS DANS LE SECTEUR PORTE DES HALLES ET GARE DU NORD.

 

NBC VULNÉRABLE ET EN ÉTAT D’ALERTE.

 

 

** CR **

 

Les actions d’hier ont été annulées à cause de la répression de mercredi.

 

Une déambulation du Pink Block pendant 4 heures a quand même eu lieu, notamment en centre-ville et au quartier populaire autour du NBC, avec Brigade des Clowns, Samba, et Batucada.

 

15 arrestations hier en ville. Les témoignages se multiplient sur les brutalités policières avec humiliations et violences (encore des camarades tabassés, déshabillements abusifs, menottes avec pics dans la peau, etc.).

 

Ce soir était prévue une manif sauvage à 19 heures départ Gare du Midi. Malgré les précautions, aucun rassemblement na été possible. La Gare du Midi était quadrillée par blindés canon à eau, cars de CRS et gendarmes en masse, voitures avec brigades canines, et surtout quantité de flics en civil.

 

Beaucoup ont choisi la méthode «mode hippie» en petits groupes de 10, voire des binômes et trinômes. Les premières arrestations ont eu lieu directement à 19 heures lorsque des groupes de 15 ou plus sont venus se rassembler. Puis, constatant leur main mise sur la situation, les flics se sont mis à rafler tous les groupes suspectés «no border», y compris des gens seuls, des passants, des mineurs (au moins 12 mineurs arrêtés).

 

Pour riposter, un 2e point de RDV est fixé en planB à 21 heures Porte des Halles. Mais le quadrillage a eu le temps de sétendre et la quasi totalité des camarades furent arrêtés.

 

On vient cependant dapprendre quun commissariat a été attaqué par 40 autonomes.

 

Sur le NBC en lui-même, où les rescapés sont venus se réfugier, tout le monde est sous tension : les équipes de sécurité ont doublé, des plans ont été préparés en cas dattaque du camp par les flics, tandis que ces derniers optent pour la stratégie de pression psychologique : hélicoptère nous survolant avec projecteur, sirènes incessantes autour du camp, etc. Depuis trois jours, les flics ont empêché toutes nos actions.

 

All Cops Are Bastards-

 

guitoto - samedi 2 octobre 2010, 01h39.

 


Commenter cet article