Bretagne : des dizaines de relevés d'empreintes digitales

Publié le par la Rédaction

 

 

Le groupe Stourm ar Brezhoneg («combat pour la langue bretonne», qui exige un statut officiel pour la langue bretonne dans la vie publique) a revendiqué avoir subtilisé les panneaux d’entrée de la commune de Solesmes, où François Fillon est conseiller municipal, dans la nuit du 29 au 30 décembre 2010. 
Dans une lettre envoyée à différents médias le groupe exige du gouvernement français qu’il tienne ses promesses en inscrivant et votant les projets de loi en faveur des langues dites régionales, dont le breton.

 

Depuis le début du mois de janvier, plusieurs médias en langue bretonne ayant reçu le communiqué de Stourm ar Brezhoneg ont reçu la visite des services de police envoyés par le procureur de la République. Ces derniers ont procédé à des relevés d’empreintes digitales de dizaines de travailleurs pendant leur temps et sur leur lieu de travail. Tout d’abord à France Bleu Breizh Izel à Quimper, puis à Laz dans les locaux du journal Ya ! et enfin au pôle langue bretonne Skol an Emsav à Rennes qui abrite aussi les locaux du journal Bremañ.

 

Deux salariés de Skol an Emsav ont refusé de s’y soumettre. Nous dénonçons de tels agissements, ainsi d’ores et déjà, que toutes poursuites qui auraient lieu à l’égard de ces travailleurs en langue bretonne. Nous informons le Premier ministre que l’ensemble des forces syndicales et politiques véritablement favorable à la langue bretonne, aux droits des salariés la faisant vivre, sont prêt à se mobiliser et défendre si besoin les salariés ne s’étant soumis à ce fichage ciblé.

 

Nous dénonçons fermement de telles méthodes qui, sous prétexte d’enquête, n’ont comme but que le fichage de journalistes ou formateurs en langue bretonne, faisant que la langue bretonne vive, informe et se transmette. Aujourd’hui les relevés d’empreintes digitales, demain les relevés d’ADN ?

 

Luttons contre la politique de fichage subversif visant les travailleurs en langue bretonne !

 

Oui à l’officialisation de langue bretonne !

 

Rassemblement devant l’hôtel de police de Rennes, bd de la Tour d’Auvergne, le vendredi 28 janvier à 18h.

 

SLB Bro Roazhon, 27 janvier 2011.

 


Commenter cet article