Blocage voté à Toulouse-Le Mirail - 4 novembre

Publié le par la Rédaction

Les étudiants de Toulouse-II votent le blocage de l'université

 

Les étudiants de l'université de Lettres Toulouse-Le Mirail ont décidé jeudi de bloquer leur établissement jusqu'à mardi au moins pour exiger le retrait de la réforme des retraites, a-t-on appris de source syndicale et auprès de la direction.

 

Lors d'une assemblée générale rassemblant 1.500 étudiants, le principe d'une grève dure jusqu'à mardi a été voté dans cette université particulièrement revendicative, qui avait été bloquée de mars à juin 2009 lors de la mobilisation contre la LRU (Loi de réforme des universités).

 

L'université avait été bloquée deux jours avant les vacances de Toussaint.

 

Les étudiants devaient obstruer jeudi soir les entrées de l'université avec des chaises et des tables. L'activité devait être paralysée à partir de vendredi.

 

Une AG est programmée mardi pour décider de poursuivre l'action ou non, a indiqué un porte-parole de SUD-étudiants.

 

Environ 400 étudiants ont défilé jeudi dans le centre de Toulouse en scandant : «Assez de cette société, qui n'offre que le chômage, et la précarité».

 

Leur presse (Agence Faut Payer), 4 novembre 2010.

 

 

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article