Blocage du pont Stirn à Caen - 29 octobre

Publié le par la Rédaction

Caen : Pont sur l'Orne bloqué par des manifestants

 

De 5 heures à 12h30, vendredi, une centaine de manifestants ont bloqué les deux extrémités du pont Stirn, près de la presqu'île portuaire.

 

 

À chacune des extrémités du pont Stirn, parmi les manifestants protestant contre la réforme des retraites, certains appartiennent à l'intersyndicale ; d'autres, au mouvement anarcho-syndicaliste, ont érigé des obstacles avec palettes, éléments de chantier, branches et pneus enflammés. Des gendarmes mobiles ont pris position aux abords afin d'assurer le libre accès aux dépôts pétroliers tout proches.

 

Vers 12h30, les «bloqueurs» ont quitté les lieux après les sommations d'usage des forces de l'ordre. La circulation a été rétablie vers 16 heures. Mais en deux temps : un des trois camions citernes immobilisé, après que des câbles ont été sectionnés, a été dirigé vers le dépôt pétrolier. Ensuite, les deux autres camions, dont les valves de pneus avaient été enlevées, ont été réparés sur place.

 

Deux manifestants sanctionnés

 

Interpellés mercredi après le blocage de la bretelle d'accès à la RN13, à Rots, deux manifestants, un anarcho-syndicaliste de 55 ans, et un militant Sud-PTT de 35 ans, avaient été interpellés placés en garde à vue. Ils ont été libérés hier après-midi. S'agissant d'une infraction liée à la circulation routière, les deux militants se sont vus signifier par la préfecture une suspension du permis de conduire de 45 jours.

 

Leur presse (Ouest-France), 30 octobre 2010.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article