Blocage du centre commercial Carrefour à Quimper - 11 novembre

Publié le par la Rédaction

Quimper : Le centre commercial Carrefour ouvert ce 11 novembre bloqué par des manifestants

 

Environ soixante-dix manifestants bloquent les accès du centre commercial Carrefour, à Quimper, depuis 9 heures ce jeudi matin.

 

 

Des caddies empilés et des feux allumés devant toutes les entrées. Environ soixante-dix manifestants bloquent les accès du centre commercial Carrefour, à Quimper, depuis 9 heures ce jeudi matin. Un mouvement à la fois contre la réforme des retraites et en solidarité aux hôtesses de caisses obligées, selon les manifestants, de travailler un jour férié.

 

Les manifestants sont des membres du nouveau parti anticapitaliste (NPA), de force ouvrière (FO), de Solidaires, de la confédération nationale du travail et des militants non affiliés à aucune organisation. Pour l’heure, ils n’ont pas dit combien de temps ils comptaient maintenir leur blocage.

 

Aux abords du centre commercial Carrefour, la situation est assez désorganisée. Beaucoup de clients arrivant en voiture se contentent de faire demi-tour. Parmi eux, certains sont solidaires, d’autres non.

 

Dans la galerie commerciale, les commerçants indépendants sont très en colère. «Nous allons perdre toute la marchandise préparée ce matin», tempête le gérant de la cafétéria Casino. «Est-ce que c’est normal de bloquer l’entrée ? On y est pourquoi dans tout ça ?», l’appuie un boucher indépendant du centre.

 

Le directeur de Carrefour, Guy Le Goec, rappelle, lui, que «la vingtaine d’hôtesses de caisses qui travaillent aujourd’hui sont volontaires. Elles ont la possibilité de rattraper un jour et sont payées double.»

 

Les manifestants ont levé leur blocage devant Carrefour vers 12 heures 
Les quelque soixante-dix manifestants qui bloquaient les accès du centre commercial Carrefour, à Quimper, depuis 9 heures ce jeudi matin, sont partis vers 12 heures. Ils s’opposaient à la fois à la réforme des retraites et au travail les dimanches et jours fériés. Dans la galerie commerciale, quelques commerçants indépendants n’ont toutefois pas attendu la levée du blocage. Et ont préféré, très en colère, fermer leur boutique pour la journée.

 

 

Leur presse (Ouest-France), 11 novembre 2010.

 

 

L'hypermarché Carrefour de Quimper bloqué par des manifestants

 

Depuis ce matin 8h30, 70 à 80 personnes, militants et sympathisants de FO, Solidaires, AC, bloquent les trois accès à l'hypermarché de Carrefour. Cette action poursuit deux objectifs : protester contre la loi sur les retraites et l'ouverture des magasins le dimanche et les jours fériés. À chaque entrée, des feux de palette ont été allumés. Les clients comme les salariés n'ont pas pu avoir accès au parking. Les automobilistes ont préféré faire demi-tour. Quelques clients ont néanmoins franchi les barrages à pied pour aller faire leurs courses. Dans la galerie commerciale, à 10 heures, certains commerçants indépendants envisageaient de baisser leur rideau et de renvoyer leur personnel pour la journée. 

 

Leur presse (Le Télégramme), 11 novembre.

 


Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article