Bienvenue sur la planète Loppsi ! - Bordeaux, 18 décembre

Publié le par la Rédaction

Communiqué de pressé-rapide clownesque

 

Fée d'hiver :

À la fin de la manifestation anti-loi Loppsi 2 ce samedi 18 décembre 2010 à Bordeaux, de gentils policiers en civil ont suivi la brigade des Nezfragés, de loin, en cachette, exeuprès pour pas les mettre mal à l'aise. Ayant sagement attendu que les clowns soient tous regroupés chez un-e clown-ette, ils s'introduisirent dans les parties communes de l'immeuble et interceptèrent une personne dans les couloirs avec une lampe torche dans la figure (pour mieux voir si elle était belle, bien sûr !) et en disant très fort et de manière pas très très gentille «VOUS ÊTES OÙ ?!» (ce qui veut dire : «Vous nous invitez à votre goûter ?» en langage de farces de l'ordre). 
Ils montent et nous proposent, sur le seuil de la porte, un service à domicile inédit — le contrôle d'identité chez vous ! — : c'est nouveau, ça vient de sortir, c'est normal que vous soyez pas au courant ! 
Enfin c'est «si vous voulez», dixit eux. 
Comme ils avaient rien amené pour le goûter, on a refusé.


Bilan : Merci PATRON (de la police) !! Grâce à toi, on a pu se rendre compte de la rapidité de déploiement et de la solidité de nos réseaux qui nous ont confirmé leur soutien, en arrivant sur les lieux dans les minutes qui ont suivi.

 

On ne révèlera pas ici leurs identités, faut pas rêver quand même !

 

Et on nez quand même hyper-flattés que le chef de la police, qui nous avait pourtant assuré une heure auparavant qu'on n'était pas intéressants pour eux, attende que la manif soit dissoute pour nous suivre au domicile de quelqu'un-e afin de nous interpeller tou-te-s en même temps, loin des copains-copines. Et en plus, le fait qu'il mobilise encore trois agents outrepassant leurs droits pendant leur fonction… fiouf, c'est vraiment beaucoup d'honneur ! (On remercie d'ailleurs au passage les contribuables, qui permettent de financer ce genre de tentatives de prise illégale d'identités.)

 

Bon c'est vrai qu'à l'heure qu'il est nous n'avons toujours pas la voiture de police tant promise, avec des agents relayés 24h/24, pour relever nos identités à la sortie de ce dit domicile ! Mais bon, nous ne vous en tiendrons pas rigueur.

 

Au delà de ça, nous sommes toujours assez fort-e-s de constater que les insultes et les menaces ne viennent toujours que de vous ; vous sentez pas obligés quand même !

 

Et pour cette énième tentative d'intimidation, nous nous contenterons de citer cette fidèle maxime maxicaine qui dit : «Aïe Caramba, encore raté».

 

Pour finir, cher Chef des Farces de l'ordre, soyez rassuré, nous serons sans rancune face à ce dérapage illégitime des hommes sous vos ordres. Bien que cela nous a paru, on ne vous le cache pas, comme «un pleutre comportement» (pour reprendre la fameuse phrase d'un-e des membres de soutien). Pas d'inquiétude, vous serez toujours nos copains.

 

À Môrdi, des bisous.

 

La brigade des Nezfragés (contact), 19 décembre 2010

 

 

Bordeaux : Manifestation contre Loppsi 2, acte II

 

Environ 200 personnes ont manifesté hier après-midi dans le centre-ville de Bordeaux contre la loi Loppsi (loi d'orientation et de programmation pour la performance de la sécurité intérieure) 2 actuellement débattue à l'Assemblée nationale.

 

Le cortège est parti de la place Pey-Berland pour rejoindre la place André-Meunier. Pas d'incidents à signaler contrairement à mercredi où, lors d'un premier rassemblement, des échauffourées ont eu lieu avec des forces de l'ordre.

 

Les manifestants estiment que la loi va fragiliser les plus démunis, augmenter la surveillance des citoyens, et trouvent inadmissible de descendre à 16 ans l'âge de la responsabilité civile.

 

Une autre manifestation est prévue le 21 décembre, jour où les députés doivent voter la loi dans son ensemble.

 

Leur presse (Sud-Ouest), 19 décembre.

 


Commenter cet article