Besoin de soutien à saintNazaire : la BAC menace d'expulser par la force le nouveau Radeau Aux Sorcières

Publié le par la Rédaction

 

À saintNazaire, vers 16 heures, ce jeudi 10 juin, des membres de la BAC de saintNazaire ont essayé de défoncer la porte du nouveau squat artistique où vivent une partie des personnes de l’ancien squat du Radeau Aux Sorcières.


Ils ont été informés que le squat était occupé depuis bien plus que 48 heures et que les occupant(e)s disposaient d
une lettre envoyée par la poste le prouvant. (Il semble que les membres de la BAC aient dailleurs tenté une ruse grossière pour la subtiliser.) Malgré cela ils ont menacé de revenir gazer tout le monde avec de la lacrymo. Leur avocat a été prévenu. Mais si lon accorde du crédit aux menaces de la BAC, il semblerait quils naient pas lintention de respecter la loi concernant les expulsions.


D
après le cadastre le bâtiment est un local sous-loué par la SNCF, inoccupé depuis plusieurs années. Il se situe 174 rue Henri-Gautier à saintNazaire. Il est en cours de transformation/remise en état pour pouvoir accueillir des expositions et pour pouvoir y organiser des concerts.

Pour ce soir si des personnes veulent passer la nuit là-bas pour éviter/limiter les risques d
expulsion violente, elles sont les bienvenues.

Surtout demain matin dès huit heures si il y a du monde qui peut venir (avec des appareils photos, portables, etc.) ce serait utile pour limiter les risques, car la probabilité d
une intervention semble très élevée.

Cela peut être aussi une occasion pour découvrir le lieu et discuter des projets qui y sont développés : entre autres, expos, concerts, film…

 

Toute forme daide est la bienvenue.

Merci.

 

Courriel, 10 juin 2010.

 


Commenter cet article