Besançon, 20 novembre : Contre l'obscurantisme, l'intégrisme, le fascisme et le patriarcat

Publié le par la Rédaction

 

 Ce samedi 20 novembre les intégristes de l'association d'extrême-droite «SOS Tout Petits» et leurs copains fascistes veulent manifester à Besançon contre l'avortement. Outre cette association, deux groupuscules fascistes locaux appellent à la mobilisation : le Front Comtois et les Nationalistes «Autonomes» (des néo-nazis qui tentent de récupérer l'imagerie révolutionnaire du mouvement autonome).

 

Nous, nous défendons cette idée que la femme est la seule qui doit décider et choisir comment elle vit sa sexualité, avec qui et qu'elle seule a le dernier mot sur sa grossesse. Pour cela, il faut que toutes puissent avoir accès à une contraception gratuite, libre et choisie Nous pensons que les intégristes, moralisateurs, machos et autres réactionnaires n'ont rien à dire sur des questions qui ne les concernent et ne les regardent pas.

 

Mais ce samedi, il ne s'agira pas de débattre sur les questions de sexualité et de contraception mais bel et bien de contrer une offensive fasciste dans les rues de Besançon.

 

Notre rassemblement se veut le plus large et le plus ouvert possible, dans l'idée de mobiliser tous les acteurs du front social (groupes, collectifs, associations, syndicats, partis) comme cela a pu se faire à Lyon le 10 avril dernier ou à Nancy ce 13 novembre.

 

Nous souhaitons également interpeller les pouvoirs publics sur l'existence et les activités de groupes fascistes reconstitués après dissolution (Jeunesses Identitaires Franche-Comté qui ont évolué en Front Comtois, Nationalistes Autonomes dont le maire de Nancy demande la dissolution).

 

Contre l'obscurantisme, l'intégrisme, le fascisme et le patriarcat, 
Parce que les néonazis du Front Comtois et des Nationalistes «Autonomes» n'ont aucune place ici, 
Parce que l'extrême-droite religieuse n'est pas la bienvenue ici, 
Parce qu'il s'agit de défendre nos rues, nos quartiers et notre ville face à un rassemblement antiavortement et raciste, 
Parce qu'ici c'est Besak et c'est antifa, métisse, populaire et militant, 
Nous appelons l'ensemble des forces politiques du front social à se joindre au
 RASSEMBLEMENT ANTIFASCISTE
Ce SAMEDI 20 NOVEMBRE, 13h précises, devant la cathédrale St-Jean (après la porte noire, direction Citadelle)

 

Venez nombreux, soyons offensifs et déterminé-e-s !

 

Scalp Besak, 16 novembre 2010.

 

 

Commenter cet article