Barcelone : Visite nocturne à l'exposition de l'architecture pénitenciaire au collège des architectes

Publié le par la Rédaction

Cette nuit, vendredi 20 aout, nous nous sommes rendus au collège des architectes, en plein centre de Barcelone, et à cinquante mètres du commissariat situé rue Laietana, en nous jouant du contrôle, prêts à saboter un lieu qui avec la propagande carcérale («comme elles sont belles»), cherche à normaliser la souffrance et la condition d’enfermé à laquelle veut nous soumettre le capitalisme.

 

Nous espérons les avoir fait chier un peu, avec la condamnation des portes, les inscriptions et les bombes de peinture, salissant ainsi la façade progressiste.

 

Nous dédions ce geste de sabotage à tous les prisonniers et en particulier aux compagnons-nes combatifs du Chili, qui vivent aujourd’hui les conséquences de la dernière vague répressive.

 

Vivent ceux qui luttent !

À bas la société carcérale et ses architectes !

LIBERACIÓN TOTAL !

 

Quelques-uns 
Pagherete tutto, 23 août 2010.

 


Commenter cet article