Athènes, 15 novembre, à la fin de la manif contre le FMI

Publié le par la Rédaction

Lors de la manif de ce soir contre la présence des répresentants du FMI au centre d'Athènes. Tandis que la manif s'aprochait de la fin dans l'avenue de Patision, après avoir passé la place d'Omonoia, et se dirigait vers Polytechnique, un certain nombre de policiers «Delta», en moto, ont fait leur apparition à l'arrière de la manif et ont chargé la foule en voltigeurs. Les gens ont commencé à courir vers Polytechnique. Les flics ont attaqué une activiste américaine qui était à la fin du cortège, ils l'ont renversé, ils lui ont donné des coups de pieds et frappé à la tête. Ensuite elle a été amenée dans l'enceinte de Polytechnique par quelques camarades, puis à l'hôpital.

 

 

 

 

À 00h48 — Les examens faits à l'hôpital ont montré qu'elle n'a pas d'os cassés ni d'hémorragie interne. Mais elle a été durement frappée au visage et elle va rester au moins 24 heures à l'hôpital. Les flics l'avaient suivie jusqu'à l'hôpital, ils l'ont harcelée et essayé de l'interroger. Quand d'autres camarades sont venus la rejoindre les flics sont partis.

 

Traduit de l'anglais (From The Greek Streets), 16 novembre 2010.

 


Publié dans Grèce générale

Commenter cet article