Appel aux actions de solidarité avec les anarchistes biélorusses emprisonnés (du 14 au 20 octobre 2010)

Publié le par la Rédaction

Depuis début septembre, le régime autoritaire biélorusse mène une traque sans précédent aux anarchistes.

 

Tout a commencé dans la nuit du 30 au 31 août 2010, quand un groupe anarchiste inconnu a lancé des cocktails Molotov sur le terrain de l’Ambassade de Russie à Minsk. Ayant eu lieu à la veille du coup d’envoi de la campagne présidentielle biélorusse, cet incendie a tout de suite provoqué une crise diplomatique entre Minsk et Moscou qui se sont accusés mutuellement d’être l’origine de l’attaque.

 

Depuis, près d’une centaine de militants de plusieurs villes du pays ont été arrêtés ou convoqués à des interrogatoires au KGB. Certains restent toujours en prison.

 

En utilisant les failles du code pénal biélorusse, qui autorise à garder une personne à vue pendant trois jours (72 heures) sur un simple soupçon, la police trouve un nouveau prétexte à l’issue de chaque délai maximum pour prolonger la détention. Au total, treize militantes et militants libertaires et écologistes ont déjà enchaîné de nombreux jours de prison, sans qu’aucune accusation ne soit portée contre la plupart d’entre eux. Pendant les interrogatoires, plusieurs de nos camarades ont été battus, menacés d’assassinat ou de viol, les personnes arrêtées sont privées de visite.

 

Cependant, les résultats de cette vaste opération policière restent plus que modestes. Les seules accusations portées sont inventées de toutes pièces et n’ont aucun rapport avec la récente attaque de l’ambassade russe.

 

Ainsi, Le 20 septembre, Alexandre Frantskevitch, a été accusé d’avoir attaqué un commissariat de police dans la ville de Soligorsk.

 

Le 1er octobre, après un mois de garde à vue illégale, Mikalaj Dziadok a été accusé de «hooliganisme» (art. 339, passible de 6 ans de prison), notamment d’avoir organisé une manifestation «non autorisée» devant l’état major de la Défense nationale biélorusse.

 

Toutes les personnes qui subissent des répressions sont des militants qui affichent ouvertement leurs convictions et participent à des initiatives libertaires, écologistes, antifascistes et humanitaires.

 

Nous, camarades, amis et proches des personnes arrêtées, appelons les anarchistes du monde entier à organiser des actions de solidarité devant les ambassades et représentations biélorusses du 14 au 20 octobre 2010.

 

Seule une vaste campagne de solidarité à l’échelle mondiale permettra de sortir nos camarades de prison.

 

Merci de diffuser cet appel le plus largement possible !

 

Vous pouvez écrire des lettres de soutien aux personnes arrêtées à l’adresse du Centre de détention provisoire de Minsk où ils se trouvent :

Mikalaj Dziadok
cell 42
SIZO-1
Volodarskogo str. 2
Minsk, 220050
Biélorussie
Aliaksandar Frantskievich
cell 46
SIZO-1
Volodarskogo str. 2
Minsk, 220050
Biélorussie

 

Camarades, amis et proches
des personnes arrêtées (contact) 
Indymedia Paris, 9 octobre 2010.

 

Actualité de la campagne.

 


Commenter cet article