Anarchie au Chili

Publié le par la Rédaction

Rallye Dakar 2010 : Un groupe anarchiste menace la course

La police chilienne va enquêter sur le message d’un groupe anarchiste jusque là inconnu, qui a indiqué, dans un communiqué transmis jeudi à une radio de Santiago, vouloir viser le rallye Dakar-2010.

Dans un message transmis à la Radio Bio-Bio, le «groupe Antonio Ramon Ramon», du nom d’un anarchiste du début du XXe siècle, affirme vouloir viser le «Dakar, spectacle des puissants» sur sa partie chilienne, comme il dit avoir tenté de le faire, apparemment sans effet, sur sa partie argentine.

«Le silence de la pampa et du désert ont étouffé nos pas : mais nous avons défini la prochaine attaque», indique le communiqué.

La police de Santiago a déclaré jeudi soir à l’AFP ne pas être courant d’une menace sur le Dakar-2010, mais va enquêter, et a communiqué avec les policiers accompagnant le rallye.

Groupe inconnu

Le groupe «Ramon Ramon» est inconnu. Mais des milieux anarchistes au Chili ont revendiqué ces dernières années, sous des noms changeants évoquant des anarchistes passés, plusieurs attentats mineurs à l’explosif, visant souvent des banques, qui n’ont fait que des dégâts matériels, parfois des blessés légers.

Une centaine d’explosions de ce type ont été enregistrées depuis 2004, les dernières en date en novembre, devant un hôtel et deux banques de Santiago, où les engins artisanaux, à chaque fois de faible puissance, ont explosé à l’aube, ne causant que de faibles dégâts matériels.

La police a calculé que des revendications ont utilisé ces dernières années une trentaine de noms distincts d’anarchistes passés, chiliens ou étrangers.

Leur presse (ats), 8 janvier 2010.

Publié dans Agitation

Commenter cet article