Allemagne : incendie au centre de rétention de Mannheim, deux blessés graves

Publié le par la Rédaction

 

À Mannheim en Allemagne, un incendie s’est déclenché dans  le centre de rétention, cest-à-dire dans des containers qui sont placés dans une section de la prison de la ville et où une quarantaine de personnes sont stockées en attendant leur expulsion.

 

Deux jeunes Marocains ont été grièvement blessés et sont dans le coma.

 

Les autorités qui déclarent que le feu aurait causé des milliers d€uros de dégâts, ont diligenté une enquête criminelle indiquant que le feu aurait été mis par lun des demandeurs dasile enfermés.

 

Juste pour information, en Allemagne, la durée de rétention prévue par la loi est de 6 mois et elle peut se prolonger de 12 mois lorsque létranger «fait obstacle» à son expulsion, de sorte que la durée totale de la rétention peut atteindre dix-huit mois.


Liste de diffusion Migreurop, 14 mai 2010.

 

 

*

 

 

Allemagne : Deux Marocains blessés dans un centre de rétention

 

Deux Marocains sont toujours dans le coma, après avoir gravement été blessés mercredi soir, dans l’incendie de leur centre de rétention à la prison de Mannheim, une ville industrielle du land du Bade-Wurtemberg (sud-ouest de l’Allemagne), selon la police régionale.

 

Les deux blessés graves, âgés de 31 et 33 ans, étaient dans l’attente d’une expulsion d’Allemagne. Avec les autres pensionnaires, ils ont été sortis du feu par des membres du personnel, avant l’arrivée des secours et de la police. La vie des deux Marocains ne serait plus en danger, d’après les dernières informations datant de jeudi.

 

L’incendie s’est déclenché dans une cellule préfabriquée et serait d’origine volontaire. La police criminelle a ouvert une enquête afin de déterminer ses causes exactes. Par ailleurs, le feu qui est parti de la pièce occupée par les deux Marocains, a résisté aux lances des pompiers durant près de 90 minutes.

 

L’incendie a fait 8 autres blessés légers, un pensionnaire du centre et 7 membres des services de secours. Le centre de rétention de la prison de Mannheim hébergeait quelque 40 demandeurs d’asile en attente de refoulement.

 

Leur presse (Ibrahima Koné, Yabiladi.com), 14 mai.


 

*

 

 

Allemagne : Un centre de rétention en flammes

 

Deux Marocains en attente d’être expulsés dAllemagne ont été grièvement blessés dans lincendie dun centre de rétention à la prison de Mannheim, a indiqué la police jeudi. Lincendie sest déclenché mercredi soir dans un container dhabitation, où étaient hébergés quelque 40 demandeurs dasile en attente de refoulement, selon un communiqué de la police de l’État régional du Bade-Wurtemberg. Avant larrivée des secours et de la police, le personnel du centre de rétention avait déjà sorti les deux blessés graves, âgés de 31 et 33 ans, et évacué tous les autres demandeurs dasile.

 

Leur presse (Europe1.fr), 13 mai.

 


*

 


Two Moroccan deportees in comas after prison fire

 

Two Moroccan men set for deportation were in comas Thursday after a fire broke out at the Mannheim prison where they were being held, police have announced.

 

The fire, which police suspect was deliberately lit by a detainee, broke out Wednesday night in a temporary housing section of the prison where nearly 40 people were being held awaiting deportation.

 

The Moroccans, aged 31 and 32, were severely burnt and remained in comas Thursday, though a police spokesman said their lives were no longer in danger.

 

One other prisoner and seven staff were taken to hospital suffering mild smoke inhalation.

 

TV weatherman Jörg Kachelmann, who is awaiting charges of raping his girlfriend, is being held at the same prison.

 

Police were investigating the cause of the fire on Thursday. A spokesman has said investigators had spoken to a witness — one of the detainees — who said another prisoner had deliberately lit the fire.

 

The incident, which also caused tens of thousands of euros damage, has echoes of the death in a police station cell fire six years ago of asylum seeker Ouri Jallow, which sparked controversy and protests.

 

Leur presse (The Local), 13 mai.

 

 

*

 

 

Zwei Marokkaner schwer verletzt

 

Bei einem Brand hinter den Mauern der Mannheimer Justizvollzugsanstalt wurden Mittwochabend zwei Menschen schwer verletzt. Die Männer, marokkanische Staatsangehörige im Alter von 31 und 33 Jahren, lagen am gestrigen Himmelfahrtstag noch auf der Intensivstation. Vorübergehend bestand Lebensgefahr. Bei ihnen handelt es sich um Abschiebehäftlinge, die zusammen mit anderen Häftlingen in einem Wohncontainer untergebracht waren. Fast vierzig Männer warten hier auf ihre Abschiebung.

 

Das Feuer brach, soweit die Brandermittler, in dem Zimmer der zwei Marokkaner aus. Wie es dazu kam, konnten gestern weder Feuerwehr noch Polizei sagen. Noch bevor die Feuerwehr am Brandort war, versuchten die Mitarbeiter der Justizvollzugsanstalt rettend einzugreifen. Dabei holten sie auch die beiden Schwerverletzten aus den Flammen. Allerdings zogen sie sich, weil nicht mit Schutzkleidung ausgestattet, selbst Verletzungen zu. Sieben Retter sowie ein weiterer Insasse des Wohncontainers wurden leicht verletzt und mussten mit dem Verdacht auf Rauchgasvergiftung ins Krankenhaus eingeliefert werden.

Leur presse (Gaby Booth, Rhein-Neckar Zeitung), 14 mai.

 


Commenter cet article