Action contre les boîtes de coaching ce matin à Brest

Publié le par la Rédaction

Récit des actions contre les boîtes de coaching qui pululent sur le port de Brest


Ce matin, un petit groupe de personnes a rendu visite, comme il l’avait annoncé, aux boîtes de coaching qui pululent sur le port de commerce de Brest.

 

À notre arrivée la première boîte (Crit Interim) ferme sa porte à double tour (terrorisée par la banderole apparemment) mais le collectif trouve une porte derrière et annonce aux profiteurs des actuelles politiques de lemploi quils sont en plein dans notre viseur. Les deux employées nous avouent quelles sy attendaient parce quelles ont vu les copains hier à la télé ; elles nous précisent que «cest sûr ça va péter» alors que nous partons.

 

La petite troupe se dirige ensuite vers le CLPS, une discussion sengage avec le directeur «qui ne fait pas de politique en dehors des urnes»…

 

La palme revient à Catalys où une manageuse pas cool du tout qui semble tout droit débarquée dun stage de com aux States nous reproche «dêtre toujours dans le négatif» ; visiblement on ne parle pas de la merde ambiante dans les formations de Catalys (fun attitude oblige).


Ces visites nous ont renforcé, le 3 mai ça va chier.


Des gens du collectif en marche
contre linjustice sociale à Brest

 


Remarques supplémentaires  
Lemployée de Catalys a tout de même fini par dire que Pôle Emploi était un sacré bordel, mais considérait que ces boîtes étaient une solution…  
Pour résumer, ce que tou-te-s ont voulu dire : ces boîtes sont une solution honnête au problème de Pôle Emploi.  
Le problème, cest que cest un pansement sur une jambe gangrénée. Il faut noter que ces employé-e-s subissent une pression pour faire ce sale boulot… et tentent quand même de laisser un peu despace à la conscience individuelle.


Indymedia Nantes, 22 avril 2010.

 


Publié dans Chômeurs - précaires

Commenter cet article