À Reims comme ailleurs, les banques balancent les sans-paps

Publié le par la Rédaction

Des banques taguées par des défenseurs de sans-papiers

Les employés de plusieurs établissements bancaires de Reims vont faire une drôle de tête en arrivant ce matin au travail.
Ils vont découvrir sur leurs vitrines des tags écrits en grosses lettres, dans la nuit de samedi à dimanche, par des personnes manifestement engagées dans la défense des sans-papiers.

On peut parler d’une petite action commando car les auteurs ont sévi au préjudice des mêmes enseignes, à deux endroits différents de la ville.


Un concentré de leur expédition est visible rue Gambetta où ils ont pris pour cibles les vitrines des agences BNP Paribas, du CIC et de La Poste (Banque postale) : «La Poste dénonce des sans-paps» ; «La Poste collabore à la déportation» ; «BNP balance les sans-papiers» ; «BNP collabo» ; «CIC dénonce les sans-paps».

Des inscriptions similaires ont été faites loin de la rue Gambetta, sur l’agence de la BNP du quartier d’affaires Clairmarais.

Rédigés à la bombe de peinture blanche et noire, les tags semblent correspondre à deux écritures différentes.

Leurs auteurs, de toute évidence, veulent protester contre les arrestations de sans-papiers suite à des informations transmises par les banques.

Ainsi, début janvier, la presse a fait état d’un sans-papiers dénoncé à la police après l’ouverture d’un compte dans une agence de la Banque postale en région parisienne (La Poste s’est justifiée en expliquant qu’il avait présenté un faux titre de séjour).

D’autres cas similaires ont été rapportés auparavant, notamment dans une agence BNP de Seine-Saint-Denis.

Leur presse (L’Union), 25 janvier 2010.

Commenter cet article

Calima 27/01/2010 07:54


c'st un peu noormal e réagir ainsi (je prle des tags) car dès que l'on essaie de poserles choses calmement on se fait rembarer y en a marre d'être pris pour des cons. Dans les pôls emplois ils ont
des machines pour détecter les faux papiers c'est vraiment dégueulasse il faut agir !
tremblez bourgeois le peuple grnde