Journée sans frontières à Copenhague

Publié le par la Rédaction


No border day
Des milliers ignorent les intimidations de la police
Migration, pas militarisation !


Plus d’un millier de manifestants dans le centre de Copenhague


Plus dun millier de jeunes manifestaient lundi sous très forte surveillance policière dans le centre de Copenhague en réclamant notamment louverture des frontières aux réfugiés climatiques, a constaté un journaliste de lAFP.


Les manifestants
— près de 1000 selon la police de Copenhague, le double selon les organisateurs — qui sont encadrés par plusieurs centaines de policiers et des dizaines de fourgons, se dirigeaient vers le ministère de la Défense, à proximité de Christiansborg, le Parlement danois.

«Anticapitalistes», «Notre climat, pas vos affaires», «Pas de frontières, pas de nations, stop aux déportations» ou encore «Police partout, justice nulle part», figuraient parmi les principaux slogans scandés en anglais, mais aussi en français et en allemand par les centaines de jeunes.

Plusieurs dizaines de manifestants vêtus de noir et proches de la tendance des groupuscules ultra-violents des «Black Blocs» se sont mêlés à la manifestation, a constaté l
AFP.


La manifestation est partie peu après 12H00 (11H00 GMT) d'une place proche de la station de métro de Noerreport, dans le centre de la capitale danoise.

Sur les dents, la police danoise a réalisé deux démonstrations de force en arrêtant 1000 personnes samedi et 250 dimanche lors de manifestations en marge de la conférence climat de l
Onu à Copenhague, mais sest attirée des critiques sur ces arrestations «préventives», injustifiées selon de nombreux interpellés qui ont généralement été relâchés six à douze heures plus tard.

Leur presse (AFP), 14 décembre 2009.

Publié dans Agitation

Commenter cet article