Expulsion du squat de Telakkakatu 6 à Helsinki

Publié le par la Rédaction


Ce matin (le 28 juin) très tôt, la police a expulsé le squat de Telakkakatu 6 avec un hélicoptère de garde frontières. Le squat en était à sa 4e action cette année dans sa lutte pour l’émergence d’un nouveau centre social à Helsinki.

    Tous les centres sociaux autonomes exitants d’Helsinki ont disparu ces dernières années ; quand Siperia a brûlé complètement dans des conditions mystérieuses et quand les bureaucrates ont donné à Vuoritalo des conditions complètement impossible à satisfaire pour se maintenir…
    Les squatteurs ont annoncé qu’ils vont continuer les actions. Dès demain 17h, il y aura une “Reclaim the City” pour protester contre l’expulsion.


Souvenirs
Depuis le 16 juin, il y a[vait] un nouveau squat à Helsinki. Un bâtiment abandonné dans la zone Punavuori a été nettoyé pour être transformé en centre social autonome. Des barricades ont aussi été construites et il y a[vait] plein d’activités sur place. Son nom : Telakkakatu 6.
    Cette bâtisse vide pendant de longues années était en fait un atelier de construction navale. Ensuite il a appartenu à la société Wärtsilä Meriteollisuus, qui a fait faillite en 1989.

     À Helsinki, la lutte pour un centre social autonome a déjà commencé depuis quelque temps maintenant. En mai, une baraque a été squattée dans la zone Katajanokka, et après son expulsion, il y a eu beaucoup d’actions style zone autonome temporaire (TAZ), reclaim the street etc, environ toutes les semaines.
    La date du 16 juin pour l’ouverture du squat n’a pas été choisie par hasard, ce jour-là, à Berlin, il y avait la manif pour défendre Köpi (un méga squat berlinois). Nous avons choisi de marquer notre solidarité internationale dans la lutte pour des espaces urbains libres et gratuits.


Commenter cet article