La Marmotte Enragée #2 - mai 2007

Publié le par la Rédaction


É
dito — Et voici enfin le moment taaaaaaant attendu de la sortie du 2e numéro de la Marmotte Enragée ! La voici mesdameszémessieurs toute fraîche dans vos lieux d’approvisionnement les moins recommandables de la savoisie d’en haut et de la France du sous sol !
    C’est vrai qu’on a pris un peu de retard… On fait la grasse matinée depuis depuis que l’aube nouvelle s’est levée (tôt) sur la France.
    Faut dire qu’on avait du pain sur la planche ces derniers temps.
    Mais bon, on avait raison de s’la bouger… c’est qu’on a fait pêter les scores !!!
    Haha ! La Haute-Savoie surpasse le peuple français, haut la main !
    63% de sarkozystes parmi les votant-e-s, ça fait chaud au cœur ! Quelle clairvoyance politique !
    Certains coins sont d’ailleurs mieux lotis que d’autres : nous décernons la palme du bon goût à la commune de… Megève !!!! Clap-clap-clap… avec 85% de sarkozystes parmi les votant-e-s, ahhhh, voilà des gens déterminé-e-s ! c’est rassurant en ces temps de désengagements politiques ! Ce qui est étonnant c’est qu’il se trouve encore 15% de Mégevans qui restent refractaires à l’honnêteté et à l’économie de marché. À croire que même dans notre Monaco à nous, subsiste la gangrène socialo-communisto-gauchiste de Mai 1968 ! Ou peut-être que les ondes de TF1 ne parviennent-elles pas encore dans tous les foyers Megevans… On n’ose pas y songer…
    Enfin, puisque l’heure est à la réconciliation nationale, la Marmotte salue bien bas tous les braves et heureux soldats de la croissance bio-durable et de la consommation éco-équitable…
    La lutte des classes, c’est du passé. Cette lecture vieillotte de l’évolution des sociétés humaines n’est pas plus qu’hier utile à comprendre le présent. Il n’y a plus d’exploités, mais des collaborateurs qui collaborent. Salut à vous… Salut à tous…
    Salut à toi, ô travailleur qui te lève tôt, travaille longtemps, rentre à la nuit tombée au foyer, fatigué, éreinté, irrité. Salut à toi, ô Femme qui te lève tôt, travaille longtemps, rentre à la nuit tombée au foyer, fatiguée, éreintée, irritée… mais pas au point d’en oublier ton rôle de mère et de ménagère. Salut à toi, petit Français, petite Française qui ne voient plus tes parents, trop occupés à travailler plus pour gagner plus : tu ne les vois plus mais tu sais qu’ils t’aiment et qu’ils font tout cela pour t’assurer un avenir heureux grâce à un bouclier fiscal ramené à 50% qui permet aux riches de s’enrichir, aux moyens riches de moyennement s’enrichir et aux pauvres de penser que cela pourrait leur arriver un jour. Chaque chose a enfin sa place : l’ordre règne enfin.
    Allez, trève de cynisme, c’est le printemps !
    Il nous reste la rue, nos idées, tout ce que nous avons toujours fait pour éviter de perdre notre vie à la gagner avec le sourire de l’employé du mois.
    Espérons que les mouvements de protestations actuels continueront à constituer le terreau de nos libertés, puisque tout ce que nous aurons, c’est ce que nous prendrons.

Haut les cœurs camarades !!!
Le troisième (et ultime) tour social est devant nous !!!


Sommaire — Mai 2007, deuxième numéro de la Marmotte Enragée. Toujours 8 pages avec au sommaire : «Aux urnes comme à la messe», «Il neige à Sarkoland ?», «1er mai à Chedde», «13 mai aux Glières», «C’est à moi qu’il s’agresse ?», «Ça m’scie les nerfs !» et quelques autres surprises.

Vous pouvez télécharger la Marmotte Enragée. Vous pouvez aussi la trouver à prix libre (merci pour le soutien !), sur la table de presse d’Atanar74 ou dans les lieux habituels de la Vallée de l’Arve :
— Chez Bip Bip au Plateau d’Assy,
— L’atelier Equi’thés 65 route des S’nailles 74310 Les Houches,
— L’atelier de Sandrine à Chedde,
— Chez Pascal aux Plagnes.

Si vous avez des choses à dire, écrire, partager, ou pour tous les renseignements concernant la Marmotte Enragée.

Publié dans Camarades

Commenter cet article