À bientôt, j’'espère

Publié le par la Rédaction

 
 
En mars 1967 à Besançon, une grève éclate aux établissements Rhodiaceta qui font partie d’une chaîne d’usines de textiles dépendant du trust Rhône-Poulenc. Cette grève a pris un aspect inhabituel par son refus de dissocier le plan culturel du plan social. Les revendications mises en avant ne concernaient plus seulement les salaires ou la sécurité de l’emploi, mais le mode de vie que la société imposait, impose à la classe ouvrière.



Voir aussi,
Rétrospective au Coffre-Fort, printemps 2005

Groupe Medvedkine de Besançon :

À bientôt, j’espère (Chris Marker & Mario Marret, 1967-68)
Classe de lutte (1969)

Groupe Medvedkine de Sochaux :
Week-End à Sochaux (1971)
Avec le sang des autres (Bruno Muel, 1974)
 

Publié dans Histoire

Commenter cet article