Grands Soirs et petits matins

Publié le par la Rédaction



Mai 68 : à la demande des étudiants qui occupent la Sorbonne, William Klein, caméra au poing, filme pendant quinze jours les événements du Quartier Latin, de l’Odéon à Censier, des AG aux barricades. Garçons de café, retraités, illuminés, immigrés, ménagères, étudiants, syndicalistes, touristes des beaux quartiers, cadres en mal de conscience, enragés de tous poils et de toutes tendances forment partout des tables rondes ambulantes… Pavés de bonnes intentions, rumeurs et révélations, rêves et discours les plus fous, analyses correctes et aberrantes, coups de théâtre, complots, confessions, crises de conscience, tripes et psychodrames… Tous ceux qui en temps habituels ne parlent pas, à présent causent, causent, jusqu’au délire.


Dossier Mai 68

Publié dans Histoire

Commenter cet article