On n’'arrête pas le Progrès

Publié le par la Rédaction

Bourg-en-Bresse : Des lycéens anti-Sarkozy descendent dans la rue
Hier, une centaine de jeunes ont spontanément manifesté, bien décidés à «barrer la route» au candidat UMP avant le second tour de la présidentielle
La plupart ont voté pour la première fois dimanche dernier. Certains n'ont pas encore la majorité. Mais tous veulent la même chose : ne pas voir Nicolas Sarkozy sortir vainqueur du second tour de la présidentielle dimanche 6 mai.
    Spontanément hier en début d’après-midi, un rassemblement d’une centaine de jeunes venant des lycées Quinet, Lalande et Carriat a eu lieu place de «la Vizirette», en plein centre ville de Bourg-en-Bresse. Des jeunes bien décidés à «barrer la route» au candidat UMP en misant sur l’explication de texte.
    «Moi, je suis d’abord un étudiant citoyen avec une conscience politique, explique Rémi, 18 ans. Je ne suis pas un militant de parti. Et en tant que citoyen, on a décidé d’expliquer les points qui nous déplaisent dans l’homme politique Sarkozy et dans son programme.»    Morgane voit les choses avec moins de modération. À 16 ans, elle n’a pas encore pu s’exprimer dans les urnes. Mais elle n’en pense pas moins. «Ne pas voter ne m’empêche pas de dire ce que je pense. Je ne veux pas de Sarkozy au pouvoir. Pour moi, il n’a pas tenu sa promesse. Il a viré des immigrés intégrés. Ça m’a révolté. Et puis des mots comme Kärcher, ça ne s’oublie pas.»Une jeune fille blonde juste derrière Morgane renchérit : «On veut montrer que la jeunesse est là. Que les petits-enfants de résistants sont encore là.»
    Vers 14h30, un cortège s’est formé. De la place Quinet, la centaine de manifestants a remonté l’avenue Alsace-Lorraine plus vite que les services de police qui n’avaient pas vu venir cette mobilisation spontanée.
G. AR. (Le Progrès de l’Ain, 25 avril 2007)

Publié dans Agitation

Commenter cet article