Espagne : la CGT Baléares victime des fascistes !

Publié le par le groupe Lucio

Nos camarades de la CGT espagnole des Iles Baléares ont été, ces dernières semaines, victimes de plusieurs attaques fascistes.

Le 11 février 2007, les murs du local de la CGT de Palma de Majorque sont souillés par des graffitis fascistes.
    Dans la nuit du 2 mars 2007, la serrure du même local était sabotée et mise hors d’usage.
    Dans la nuit du 3 mars 2007, deux militants de la CGT, d’origine colombienne, étaient passés à tabac par des individus après avoir essuyé nombres d’insultes racistes. Les deux militants de la CGT étaient grièvement blessés et sont restés hospitalisés respectivement 3 et 7 jours.
    Dans la nuit du 4 mars 2007, une bombe artisanale était désamorcée devant le local de la CGT de Palma.
    À Madrid, les fascistes essaient, aussi, d’intimider la CGT où les murs du local de la CGT-Castilla la Mancha ont été recouverts de graffitis nazis.

La résurgence de groupes néo-nazis et pro-franquistes en Espagne est un phénomène inquiètant.
    La CNT, fidèle à sa tradition antifasciste, apporte tout son soutien aux camarades de la CGT Baléares et de la CGT Madrid.

Manifestation antifasciste de la CGT Baléares
à Palma de Majorque le jeudi 22 mars 2007.

RÉSISTANCE ANTIFASCISTE !
NO PASARAN !

Secrétariat International de la CNT française

Publié dans Solidarité

Commenter cet article