50'000 étudiants manifestent à Londres contre la destruction du système éducatif promue par Cameron

Publié le par la Rédaction

 

Contrairement à la propagande des médias français qui nous présente une population anglaise tout à fait d’accord avec la politique de rigueur menée par Cameron, hier, 50'000 étudiants se sont emparés du centre de Londres pour dénoncer les coupes drastiques dans le budget du système éducatif au Royaume-Uni.

 


 

 

Plusieurs initiatives de protestation ont été organisées lors de cette journée et à chaque fois la police a répondu par la violence et les arrestations. Un sit-in devant le Parlement britannique fortement protégé par des cordons de police tentait de passer les barrières et était vivement repoussé.

 

Environ trois mille personnes se sont dirigées vers le siège des Tory (le parti conservateur à nouveau au pouvoir) et ont réussi à entrer à l’intérieur. Certains dans la cour, d’autres sur les toits et d’autres encore dans les étages. La police, totalement débordée au début, est ensuite intervenue avce force pour déloger les occupants.

 


 

Déclaration des occupants du toit du siège du parti de Cameron :

Nous nous opposons aux coupes budgétaires et nous sommes solidaires des salariés du secteur public, des handicapés, des personnes âgées et des ouvriers. Nous occupons le toit par opposition à la marchandisation de l’éducation voulue par la coalition gouvernementale et le système capitaliste décidés à aider les riches tout en attaquant les pauvres. Nous appelons à l’action directe pour s’opposer à ces coupes budgétaires. Ce n’est que le début de la résistance à la destruction de notre système éducatif et du service public en général.

 

Par la suite, des milliers de personnes se sont retrouvés dans le square Millbank pour créer une université ouverte.

 

Cette journée de protestation, qui s’est soldée par une trentaine d’arrestations, n’est que la première initiative d’un mouvement étudiant qui, déclarant faire écho à ses homologues français et grecs, fera reparler de lui dans les prochains jours.

 

 Ludo - HNS-info (source),  11 novembre 2010.

 

 

Publié dans Colère ouvrière

Commenter cet article